Asthme : et si les antibiotiques calmaient la crise ?

Même si l'asthme est bien soigné par un traitement de fond, des crises d'asthme peuvent se manifester. Une étude préliminaire suggère que certains antibiotiques, même en l'absence d'infection, peuvent améliorer les symptômes de la crise d'asthme.
PUB

Quel traitement contre les crises d'asthme ?

Aujourd'hui, l'asthme est une maladie que l'on sait traiter. Globalement, on dispose de deux types de traitement qui peuvent s'associer : le traitement de crise, un broncho-dilatateur qui permet de calmer la crise d'asthme et le traitement de fond (corticoïdes inhalés) pour prévenir la survenue des crises. Même si ce dernier est bien suivi, des crises peuvent néanmoins survenir, c'est ce que les médecins appellent l'« exacerbation de l'asthme ». Plusieurs facteurs sont susceptibles de favoriser leur survenue, allant des allergènes à la pollution, en passant par le stress. Mais l'une des causes les plus fréquentes est l'existence d'une infection. Chez les jeunes enfants, l'infection par certains virus a été reliée à des symptômes comme une respiration sifflante. C'est par exemple le cas de la bronchiolite. Ce phénomène peut se produire aussi chez l'adulte.

PUB
PUB

Lorsque les signes infectieux sont rapidement visibles, la prescription d'antibiotiques ne pose pas de problème. En revanche, en l'absence de signes infectieux, les recommandations de bonne pratique ne proposent pas d'utiliser des antibiotiques.

Mais si l'hypothèse selon laquelle une infection peut être à l'origine d'une exacerbation d'asthme, on peut se demander si cette prescription d'antibiotiques en l'absence d'infection visible ne permettrait pas d'améliorer plus efficacement les symptômes de la crise.

Certains antibiotiques améliorent les symptômes de la crise

Les effets d'un traitement antibiotique ont été testés chez 278 adultes présentant une exacerbation de leur asthme depuis moins de 24 heures. En plus de leur traitement habituel, la moitié d'entre eux a reçu des antibiotiques (télithromycine, prise orale quotidienne), les autres un placebo. L'autoévaluation des symptômes durant quatre jours selon une échelle allant de 0 à 7 est clairement en faveur des antibiotiques. En effet, les symptômes d'asthme ont été davantage améliorés dans le groupe traité.

Ce résultat est particulièrement intéressant, mais selon les auteurs, il nécessite d'être confirmé par d'autres études sérieuses et il est beaucoup trop tôt pour en conclure qu'on pourrait prescrire systématiquement des antibiotiques en cas d'exacerbation d'asthme.

Publié le 17 Juillet 2006
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : New England Journal of Medicine, 354 : 1589-1600 et 1632-1634, 13 avril 2006.