Asthme : conseils pour une bonne utilisation de son inhalateur

L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires qui se caractérise principalement par un essoufflement et une difficulté à respirer profondément. Mais avec les bons traitements, un asthmatique peut mener une vie quotidienne aussi normale que possible.

L’inhalateur, le meilleur traitement pour soulager l’asthme

Plusieurs traitements de l’asthme sont utilisés pour soulager les patients : avec le bon traitement, les asthmatiques peuvent mener une vie presque sans symptôme. L’inhalation de médicaments est la méthode la plus efficace en cas d’asthme, car elle permet de délivrer le traitement directement sur les zones inflammées au niveau des bronches. Elle est recommandée lors d’un traitement de crise pour soulager rapidement en dilatant les bronches, ou pour un traitement de fond à plus faible dose, les médicaments aidant alors à atténuer les symptômes et à assurer une progression plus lente de la maladie. 

Quel inhalateur choisir ?

Différents types d’inhalateurs sont utilisés dans le traitement de l’asthme. Le plus utilisé est l’inhalateur-doseur qui permet, en une seule pulvérisation, d’expulser les médicaments et de dilater les voies respiratoires : sa maniabilité peut rassurer quand la panique d’une crise rend la coordination main-bouche difficile. L’inhalateur de poudre fonctionne sans gaz propulseur, ce qui signifie qu’il faut une grande force respiratoire pour inhaler les substances actives : à réserver aux jeunes et aux adultes d’âge moyen ! L’inhalateur électrique est un système d’inhalation humide à faire à domicile.

Comment bien l’utiliser son inhalateur ?

L’inhalateur pour l’asthme nécessite une application en bonne et due forme pour que le traitement soit le plus efficace possible. Si la technique à suivre dépend du type d’inhalateur adopté, il existe malgré tout 4 consignes primordiales :

  • expirez à fond pour bien vider ses poumons ;
  • inspirez profondément pendant que vous actionnez l’inhalateur ;
  • retenez votre respiration pendant 10 secondes, le temps que le médicament agisse ;
  • expirez puis respirez de nouveau normalement.

N’hésitez pas à avoir toujours des médicaments d’avance, surtout en cas de crise d’asthme aiguë. En cas d’oubli, renouvelez rapidement votre traitement, comme la Ventoline, en ligne sur le site DoktorABC.

Avoir toujours son inhalateur avec soi

Même le meilleur traitement d’une pathologie ne sera strictement d’aucune utilité si vous ne l’avez pas avec vous à portée de main. Ainsi, si cela peut paraître au premier abord comme une évidence, c’est malheureusement un cas de figure qu'il n’est pas si rare de rencontrer. 

En effet, nombreuses sont les personnes à connaître des complications parfois sérieuses et qui auraient pu être facilement évitables avec son inhalateur prêt à l’emploi. Le même problème s’observe également avec les personnes diabétiques qui oublient parfois leurs doses d’insulines en cas de besoin. 

Ainsi, pour éviter tout problème, assurez-vous de toujours avoir votre inhalateur avec vous en toutes circonstances. Un conseil qui s’applique d’autant plus si vous vous apprêtez à rencontrer une situation susceptible de déclencher une crise d’asthme, notamment avant un effort intense.

S’assurer que son inhalateur n’est pas vide et fonctionne

Autre conseil qui relève avant tout du bon sens, s’assurer que votre inhalateur contient les doses nécessaires pour la durée requise, mais aussi qu’il fonctionne correctement.

N’attendez pas une crise d’asthme pour vous en assurer ! 

Stocker correctement son inhalateur

Comme la plupart des médicaments, les inhalateurs contenant des principes actifs comme la ventoline doivent être stockés dans les conditions adéquates. Il convient notamment d’éviter les trop fortes chaleurs (plus de 25 degrés) et l’humidité excessive. Pensez donc à protéger votre inhalateur, aussi bien du soleil que de la pluie. Faute de quoi, il est possible que le principe actif contenu dans votre inhalateur perde en efficacité ou pire, qu’il devienne littéralement nocif.

Pensez donc à lire les consignes de stockage figurant sur la notice de votre inhalateur et des médicaments qui y sont associés (comme la ventoline notamment).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :