Aspergillose : attaque fongique des poumons
Sommaire

L’aspergillose allergique : 20 % des asthmatiques seraient concernés

Cette forme particulière d’aspergillose est plus répandue puisqu’elle peut toucher jusqu’à 20% des asthmatiques ! Les personnes atteintes de mucoviscidose sont aussi susceptibles de contracter cette infection au moment de l’adolescence.

Ici, la simple inhalation de ces champignons entraîne une allergie, voire déclenche une crise d’asthme. Les symptômes ressemblent alors à ceux de l’asthme : respiration sifflante, toux, difficultés respiratoires…

Une fois installé, le champignon développe des lésions pulmonaires, d’où l’importance d’un traitement reposant sur des antifongiques, mais également sur des corticostéroïdes en aérosol ou par voie orale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut Pasteur, http://www.pasteur.fr.
CNRS, www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/aspergillose.pdf