Un antinauséeux contre les métastases cérébrales ?

© Istock

Un médicament, prescrit contre les nausées causées par la chimiothérapie, pourrait réduire les métastases cérébrales du cancer du sein.

Publicité

L'aprépitant, un antinauséeux qui pourrait réduire les tumeurs cérébrales du cancer du sein

Certaines patientes atteintes d'un cancer du sein peuvent développer des tumeurs secondaires au niveau du cerveau, traitées par chimiothérapie.

En cas de vomissements ou de nausées, les médecins peuvent prescrire un médicament antiémétique, l'aprépitant. Une récente étude de l'Université d'Adélaïde (Australie) indique que cette molécule pourrait avoir un effet direct sur les cellules cancéreuses et cibler les tumeurs cérébrales.

Publicité
Publicité

Réduction de la croissance tumorale

Les chercheurs ont d'abord montré qu'une molécule, appelée substance P, était présente en grande quantité au niveau des tumeurs cérébrales. Si cette molécule est habituellement associée à l'inflammation des tissus du cerveau, elle pourrait également contribuer selon eux à la croissance des cellules cancéreuses. C'est en tout cas ce que semblent indiquer les résultats de leur étude pré-clinique : l'aprépitant, en bloquant l'action de la substance P au niveau des cellules, entraîne la mort de cellules cancéreuses et donc une réduction de la croissance tumorale.

L'antinauséeux, aujourd'hui prescrit pour lutter contre un effet secondaire de la chimiothérapie, pourrait ainsi avoir « plus d'un tour dans son sac ».

Publié par La Fondation ARC le Lundi 22 Avril 2013 : 10h00
Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer - G. F.  K.M. Levis et al. NK1 receptor antagonists and dexamethasone as anticancer agents in vitro and in a model of brain tumours secondary to breast cancer. Anti-cancer drugs. 2013 ;24(4) :344–54.
PUB
PUB