Anti-oxydants
Les antioxydants, par leur rôle protecteur, se rapprochent des conservateurs avec lesquels ils sont parfois confondus.
Sommaire

Les antioxydants : souvent naturels

Parmi les antioxydants les plus employés et qui ne suscitent aucune inquiétude puisqu'ils sont d'origine naturelle, se trouvent

  • l'acide ascorbique (vitamine C) E 300 et ses dérivés : E 301, 302, 303, 304

les tocophérols (vitamines E) E 306, 307, 308 et 309

Les lécithines E 322 qui sont aussi employés comme agent de texture

l'acide citrique E 330 et ses dérivés E 331 à E 334 qui, comme son nom l'indique se trouve dans le citron. Les deux premiers étant des antioxydants très employés, on a eu recours à des molécules de synthèse. Autrement dit, on a copié chimiquement la vitamine C et les vitamines E : leur structure et leurs effets sont exactement les mêmes. Ils servent d'ailleurs à enrichir différents produits en ces vitamines.

l'acide phosphorique E 338 et tous les phosphates E 339 à E 343 sont controversés du fait de la richesse parfois inquiétante de l'alimentation en phosphore. Ils sont très utilisés dans les sodas et autres boissons pétillantes et aussi dans les jambons et les charcuteries. Des effets toxiques à doses élevés ayant été démontrés, ils ont une DJA (Dose journalière admissible) particulièrement stricte. C'est pourquoi on trouve pas mal de "jambons sans phosphates" sur le marché. La vitamine C et E, malgré leurs effets bénéfiques sur l'organisme, ont aussi une limite officielle.

Les antioxydants de synthèse

Les antioxydants artificiels sont fort nombreux et tout autant utilisés que les antioxydants naturels.

Certains d'entre eux suscitent des réticences et ont donc, comme pour l'acide phosphorique des DJA très strictes. C'est le cas pour :

  • Les gallates (E 310- E 312).

L'acide tartrique (E 334) et ses dérivés (E 335 à E 337).

L'acide adipique (E 355) et ses dérivés (E 356 et E357).

L'éthylène-diamine-tétra-acétate de calcium disodium (E 385) qui est d'ailleurs interdit en Australie.

Quant au BHA (E 320) et au BHT (E 321), ils sont reconnus comme étant allergènes.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :