Anévrisme de l'aorte : l'intervention avant la rupture

© Istock

L'anévrisme de l'aorte abdominale est une pathologie cardio-vasculaire relativement fréquente et qui passe souvent inaperçue. La dépister permet d'en éviter les complications, telles que la rupture, qui peuvent être dramatiques.

Publicité

Quels sont les causes et symptômes de l'anévrisme de l'aorte abdominale ?

L'anévrisme de l'aorte abdominale est constitué par une dilatation localisée de l'aorte, qui est la plus grosse artère du corps humain. Cette dilatation étant souvent liée au dépôt de plaques d'athérome, elle apparaît généralement chez les sujets en surpoids, ayant une hypercholestérolémie et une hypertension artérielle. Le tabagisme chronique est également un facteur favorisant prépondérant. Les sujets diabétiques ou atteints de certaines maladies inflammatoires sont aussi à risque. L'anévrisme de l'aorte abdominale est souvent asymptomatique. Il peut donner quelques douleurs, ou provoquer la perception d'une masse battante au niveau de l'abdomen.

Publicité
Publicité

À quel moment faut-il intervenir sur un anévrisme de l'aorte abdominale ?

L'anévrisme de l'aorte abdominale est dépisté par une échographie, et parfois par une imagerie par résonance magnétique. Si le diamètre de l'anévrisme est inférieur à 5 cm, une simple surveillance est organisée. Si le diamètre de l'anévrisme dépasse 5 cm, une intervention est envisagée, car le risque de rupture est important. La rupture est une complication qui peut très rapidement entraîner le décès du patient. L'intervention doit cependant tenir compte des risques cardio-vasculaires du sujet.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 09 Juillet 2018 : 12h02