Anévrisme cérébral : quels sont les symptômes ?

© Istock
L'anévrisme cérébral correspond à la dilatation d'une artère cérébrale. Le risque principal est la rupture de la poche formée par cette dilatation, ce qui provoque une hémorragie cérébrale qui peut être massive et dont les conséquences peuvent être graves.
Publicité

Quels sont les symptômes de l'anévrisme non rompu, qui doivent alerter ?

L'anévrisme non rompu provoque des maux de tête récurrents qui sont toujours localisés au même endroit. On peut également observer des douleurs périorbitaires (autour des yeux), des troubles visuels ou une vision double si l'anévrisme se trouve dans la région occipitale. Des troubles neurologiques variables peuvent accompagner les maux de tête en fonction de la taille et de la localisation de l'anévrisme. Une crise d'épilepsie partielle ou généralisée peut aussi être révélatrice.

Publicité
Publicité

Quels sont les symptômes de la rupture d'anévrisme ?

Le principal symptôme de la rupture d'anévrisme est une douleur à la tête, très brutale, comme une explosion, souvent précédée de maux de tête inhabituels. Si l'hémorragie touche les méninges, on peut observer une raideur de la nuque. La perte de connaissance est fréquente, parfois brève, alors accompagnée de nausées et de vomissements. Elle peut se prolonger et plonger le sujet dans le coma si l'hémorragie est massive. Cela peut aller jusqu'au décès en quelques minutes. Les facteurs de risque de rupture sont un stress intense, une alcoolisation massive, la prise de contraception orale et le tabac, qui fragilise la paroi des artères.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 06 Avril 2018 : 14h02