Aloe Vera

© Istock

L’aloès ou aloe vera (Aloe barbadensis) est utilisé pour ses propriétés laxatives. On le conseille pour la beauté de la peau, contre les brûlures et les coups de soleil.

Publicité

L'aloe vera, une plante grasse bienfaitrice

L’aloe vera est une plante succulente (communément appelée plante grasse) probablement originaire d’Afrique. Déjà connue pour ses vertus médicinales en Grèce et en Égypte antiques et utilisée par les Chinois depuis plus de 1500 ans, elle est aujourd’hui commune comme ornement des jardins méditerranéens. Ses feuilles, grandes, pointues et épaisses, sont très caractéristiques, mais il arrive cependant de confondre l’Aloe vera avec l’agave. La phytothérapie utilise le suc de la plante (appelé sève ou latex) ainsi que le gel issu du cœur des feuilles.

Un laxatif naturel

Le suc séché de la plante est un laxatif naturel qui contient notamment des dérivés d’anthracène et de l’aloïne. Depuis de nombreuses années, les chercheurs se penchent sur sa composition riche et complexe. Le suc d’aloès doit être utilisé sur de courtes durées (car il peut devenir irritant pour l’intestin) en cas de constipation occasionnelle. On le trouve dans certaines préparations pharmaceutiques destinées à lutter contre la constipation, parfois en association avec d’autres plantes laxatives comme le séné ou la bourdaine.

Les principales autorités de santé comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Commission E (Commission allemande de phytothérapie) ou l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) reconnaissent l’usage de l’aloe vera comme traitement de la constipation.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 31 Août 2015 : 16h42
Mis à jour le Lundi 31 Août 2015 : 16h42
PUB
PUB