Allergie : que disent vos analyses de sang ?

© Istock
Formule leucocytaire, IgE totales... ce sont des analyses sanguines prescrites pour dépister une allergie. Si vous ressentez les symptômes d'une allergie, rapprochez-vous d'un allergologue afin de faire le point avec lui.
PUB

Quand doit-on suspecter une allergie ?

Démangeaisons, conjonctivite, toux, éternuements et rhinite sont les principaux symptômes du phénomène allergique, et ce quel que soit l'allergène responsable. Si ces symptômes se répètent régulièrement ou reviennent chaque année à la même période, il est temps de se poser la question d'un problème d'allergie. Ainsi, des crises d'asthme répétitives peuvent être provoquées par une allergie aux œufs ou au lait, ou bien l'eczéma peut être en lien avec une allergie à la poussière.

PUB
PUB

Diagnostic d'une allergie

Le diagnostic d'une allergie doit être effectué par un professionnel (allergologue), il repose sur l'interrogatoire, des tests cutanés ou prick-tests, des tests de provocation ou des analyses sanguines. Ces dernières sont essentiellement un dosage des IgE totales et spécifiques (immunoglobulines E) et de la formule leucocytaire. Un taux élevé d'IgE dans le sang témoigne de la présence d'une allergie, les IgE spécifiques orientent le diagnostic sur l'allergène responsable. La formule leucocytaire permet d'analyser les différentes variétés de globules blancs. Dans le cas d'un processus allergique, ce sont les polynucléaires éosinophiles qui seront très augmentés. Ces analyses sanguines nécessitent une simple prise de sang pour laquelle il n'est pas nécessaire d'être à jeun.

Publié le 10 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :