Allaitement maternel : que mettre au menu des jeunes mamans ?

Pendant l’allaitement, les jeunes mamans ne doivent pas modifier spécialement leur alimentation.

Seulement veiller à manger plus que jamais varié et équilibré !

Publicité

De l’assiette au lait : les secrets de l’allaitement

Toutes les femmes le savent : il est nécessaire d’avoir une alimentation variée et équilibrée pendant la grossesse.

Mais qu’en est-il pendant la période d’allaitement ?

Rappelons d’abord que, si le lait maternel est composé essentiellement d’eau (à 87,5%), il contient aussi tous les nutriments essentiels au bon développement de l’enfant : protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux...

Et comme la nature est bien faite, ces nutriments sont présents dans le lait maternel... même lorsque la mère présente une alimentation déséquilibrée ou carencée.

Publicité
Publicité

Lors du processus de digestion, les aliments consommés se décomposent en nutriments essentiels qui circulent alors dans le sang maternel. Ces différentes substances passent ensuite dans le lait.

Il est donc important de conserver de bonnes habitudes alimentaires, d’autant que les mois qui suivent l’accouchement sont souvent éreintants pour les jeunes mamans.

Une assiette équilibrée vous permettra de produire un lait de qualité optimale, mais aussi de mieux lutter contre la fatigue !

Allaitement : quelles quantités manger ?

De nombreuses femmes se demandent si elles doivent manger davantage pendant l’allaitement.

Pour répondre à cette question, il faut rappeler qu’une femme dépense en moyenne 500 à 600 calories par jour en plus lorsqu’elle allaite.

Bien souvent, pour faire face à cette dépense énergétique supplémentaire, l’organisme va naturellement puiser dans les réserves accumulées pendant la grossesse.

Il n’est donc pas toujours nécessaire de manger davantage pendant l’allaitement ! Fiez-vous à votre appétit et, dans tous les cas, optez pour des aliments sains.

 
Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 05 Novembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mardi 09 Juillet 2013 : 09h13
Source : Merci au Dr Liliane Gilbert, pédiatre ONE