Alessandra Sublet : pourquoi sa maigreur inquiète les internautes ?

Alessandra Sublet a publié cinq photos sur Instagram dimanche 25 juillet 2021, vêtue d'une petite robe noire. Complimentée par ses amis, l’animatrice a également suscité l’inquiétude des internautes qui la trouvent amaigrie.
Alessandra Sublet : pourquoi sa maigreur inquiete les internautes ?

L’animatrice de radio et de télévision a donné des nouvelles à ses fans le week-end dernier, en publiant cinq clichés d’elle en tenue de soirée. Ils ont été très nombreux à commenter cette publication, notamment en raison de sa silhouette qu’ils jugent amaigrie.

Ce n’est pas la première fois que la présentatrice de 44 ans subit les critiques sur son corps. Pour y faire face, Alessandra Sublet joue la carte de l’humour.

Anorexique ? Alessandra Sublet répond avec humour

“Limite anorexique… ne pas basculer !! Ou alors, ce sont les photos qui font ça ?", commente un internaute. Pour lui répondre, la présentatrice préfère miser sur la plaisanterie : "Un bon McDo et ça repart !", argue-t-elle. Un commentaire immédiatement aimé par un grand nombre de ses abonnés.

Chaque été, Alessandra Sublet a l’habitude de poster des photos d’elle en bikini. Mais cette année, elle s’est montrée plus discrète. Serait-ce la conséquence des critiques et jugements portés sur son physique ? En juillet 2020, elle avait déjà dû faire face à ses détracteurs qui jasaient sur ses rides. L’animatrice, au caractère bien trempée, ne s’était pas laissée marcher sur les pieds et leur avait répondu sans détour : "Mes rides sont le reflet d'une vie et j'ai appris à les aimer. C'est la vraie vie (...) Je ne cherche pas à être parfaite en toutes circonstances, c'est moi et le sourire est là quand même".

L’anorexie, une maladie à prendre au sérieux

L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire. “Il entraîne une privation alimentaire stricte et volontaire pendant plusieurs mois, voire plusieurs années”, détaille l’Inserm. C’est un trouble “rare” qui se déclare le plus souvent entre 14 et 17 ans et qui provoque le décès de 5 % des patient(e)s.

Des symptômes bien définis décrivent cette pathologie. Ils font référence :

  • ”à la façon de s’alimenter (restriction, éviction de certains aliments, refus de s’alimenter, phases boulimiques), et à certaines pratiques (vomissements provoqués, prise de laxatifs),
  • “au poids (IMC inférieur à 17,5)” ;
  • “à la perception de soi (refus de reconnaître sa maigreur, perception déformée de son corps) et à l’estime de soi (sentiment d’avoir le contrôle sur son corps, hantise de grossir)”.

Vous l’aurez compris, dire qu’une personne est anorexique en se fiant à quelques photos postées sur Instagram manque de sens et ne relève aucunement de preuves médicales. Pour en juger par vous-mêmes, découvrez Alessandra Sublet dans ce diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.inserm.fr/dossier/anorexie-mentale/ 
https://www.instagram.com/p/CRtWBIKN7Ym/