Un alcoomètre en ligne : vous aussi, évaluez votre consommation d'alcool

Un alcoomètre en ligne est proposé sur le site www.alcoolinfoservice.fr. Il faut dire que l'alcool est banalisé dans notre mode de vie. Parfois, on n'y fait même pas attention : un verre de vin au déjeuner, une coupe de champagne au pot de départ de votre collègue, un apéritif amical entre voisins... En fin de journée, tous ces verres s'ajoutent et ca commence à faire beaucoup. Pour vous rendre compte objectivement de votre consommation d'alcool, utilisez l'alcoomètre, au moins une fois pour voir !

Publicité

L'alcool et ses conséquences

D'un côté les chercheurs débattent sur la dose d'alcool bénéfique pour le coeur (1 ou 2 verres, voire 3 pour les hommes ?), d'un autre les professionnels de santé et les urgentistes constatent les conséquences médicales liées à l'excès d'alcool : l´alcool est la deuxième cause de mortalité évitable en France (environ 37 000 décès par an), majoritairement par maladies cardiovasculaires... L'alcool est aussi lié aux accidents de la route (environ 2 200 morts par an), mais aussi aux cancers, aux maladies digestives et aux troubles psychiques.

Souvent, nous n'avons pas vraiment conscience de la quantité d'alcool que nous buvons chaque jour. Le problème est qu'un petit verre de vin à midi, un au dîner et une bière en fin d'après-midi, ça fait déjà 3 verres d'alcool. Si l'on ajoute une coupe de champagne au travail pour fêter un nouveau contrat ou un apéritif entre amis... ca fait beaucoup trop. On entre dans l'excès, voire dans des habitudes excessives.

Publicité
Publicité

Le saviez-vous ? 14% des Français boivent tous les jours, 20% d'hommes et 7% de femmes.

Évaluez votre consommation d'alcool

Pour évaluer votre consommation d'alcool et les risques pour votre santé, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) propose un alcoomètre sur le site www.alcoolinfoservice.fr.

Sur le principe, c'est très facile de connaître sa consommation, il suffit d'ajouter le nombre de verres bus. En effet, en fonction du degré d'alcool, on utilise des verres différents (plus la boisson est alcoolisée, plus le verre est petit). Ainsi, un demi de bière contient autant d'alcool qu'un ballon de vin ou un fond de digestif.

Le problème est que si les quantités sont bien respectées dans les bars, on a tendance à forcer la dose à domicile, lors d'un pot au travail ou entre amis. Les verres à vin ont parfois des tailles démesurées et le vin est servi jusqu'en haut. Résultat, il faut compter un verre et demi, voire 2 verres. On force facilement la dose d'alcool dans les cocktails maison, tandis qu'un whisky à la maison compte plutôt double.

La première chose est donc d'être le plus objectif possible, en tenant compte des doses. Et ensuite, de ne pas omettre un ou deux verres dans votre décompte... par oubli volontaire ou involontaire.

Après cette première évaluation de votre consommation, vous pouvez vous fixer des objectifs (nombre de verres, situations...), analyser vos habitudes de consommation, évaluer votre envie de boire et suivre l'évolution de votre bien-être physique et psychique.

Très utile également : la rubrique indiquant où trouver de l'aide pour soi ou pour un proche.

Faites le test sur e-sante :

Quelle est votre relation avec l'alcool ?

Alcool, votre consommation est-elle risquée ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 31 Mai 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 14 Octobre 2013 : 17h48
Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, www.inpes.fr.