Alcool et troubles digestifs : le lien

Publié le 25 Mai 2018 par La Rédaction E-Santé
Une consommation excessive et répétée d’alcool entraîne de nombreux dysfonctionnements au sein de notre organisme. La diarrhée est l’un des troubles digestifs couramment observés. Mais quels sont les effets de l’alcool sur l’appareil digestif ?
PUB
© Istock

Les effets de l’alcool sur l’appareil digestif

PUB

Atteintes de l’œsophage, du pancréas, du foie, de la bouche et du pharynx, les effets délétères d’une consommation excessive d’alcool sur le système digestif sont nombreux. Au niveau de l’estomac, l’alcool entraîne une surproduction de sucs gastriques qui augmentent à leur tour le taux d’acidité stomacale. Cette dernière est responsable de la destruction du mucus qui protège les intestins et l’estomac. En réalité, une trop grande quantité d’alcool absorbée produit les mêmes effets qu’une gastrite aigüe. Au niveau de l’intestin grêle, l’alcool provoque une irritation et une accélération du transit, occasionnant des épisodes de diarrhées fréquents.

PUB

Comment arrêter de boire?

Si votre consommation d’alcool est trop fréquente ou trop importante et que vous observez des effets sur votre santé, il est peut-être temps d’arrêter. En fonction de la consommation et des habitudes de chacun, il est tout à fait possible d’arrêter de boire seul, mais le syndrome de sevrage peut s’avérer très difficile à vivre. Pour certaines personnes, il est vivement recommandé de faire appel à un médecin pour obtenir une aide extérieure et mettre toutes les chances de son côté. N’hésitez pas à consulter un spécialiste en addictologie pour faire le point sur une éventuelle dépendance et sur le protocole à mettre en place.

La rédaction vous recommande sur Amazon :