L'âge du sang transfusé compte

Recevoir du sang en transfusion peut sauver une vie. Mais une étude américaine vient de démontrer que si le sang a été stocké pendant un certain temps, le risque de complications augmente. Une raison d'être vigilant, mais certainement pas de renoncer aux transfusions.
Publicité

Des modifications dès le début

Dès le moment où il est retiré du corps humain, le sang subit certaines modifications. Celles-ci n'ont pas, la plupart du temps, de conséquence sur la santé du patient qui sera transfusé. Cependant, certaines études avaient montré que le sang qui a été stocké plus longtemps cause plus de complications. D'autres études, en revanche, ne trouvaient pas de lien entre la durée de stockage et les complications. La Cleveland Clinic a donc mené une étude très complète sur plus de 6000 patients ayant subi une chirurgie cardiaque.

Publicité
Publicité

Le sang moins frais a des conséquences significatives

A peu près la moitié de ces patients a recu des transfusions de sang qui avait été stocké pendant 14 jours ou moins. L'autre moitié a recu du sang conservé depuis plus longtemps. Les moyennes respectives de temps de stockage pour les deux groupes étaient 11 jours et 20 jours. Après avoir contrôlé de nombreux facteurs, l'équipe de chercheurs en est arrivée à la conclusion que le fait d'avoir été transfusé avec du sang plus vieux augmentait significativement le risque de mort et de complications. Les taux de mort avant la sortie à l'hôpital et de survie à un an étaient notamment moins bons.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 15 Juillet 2008 : 02h00
Source : New England Journal of Medicine, mars 2008. www.webmd.com