Les ados obèses auraient un risque accru de cancer à l’âge adulte

L’obésité juvénile ne se contente pas d’augmenter le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires : elle semble aussi associée à une probabilité accrue de développer des cancers.
© getty

Une étude israélienne se fondant sur les données relatives à 1,1 millions de jeunes hommes indique qu’il existe un lien significatif entre le fait d’avoir été obèse à l’adolescence et le risque de développer un cancer des voies urinaires ou un cancer colorectal à l’âge adulte.

Ce risque serait augmenté de 50 % chez les adolescents dont l’indice de masse corporelle est le plus élevé.

Les chercheurs n’excluent pas que ce risque existe aussi pour d’autres types de cancers et continuent leur étude afin d’éclaircir ce point.

Une autre question cruciale reste à élucider : les adolescents obèses qui parviennent à récupérer un indice de masse corporelle « normal » voient-ils leur risque de cancer réduire ? De plus amples analyses des données disponibles devraient permettre de le savoir.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : ARC - Z. Levi et coll., « Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention », vol. 20, pp. 2524-2531