Accidents : attention aux yeux des enfants !

Les accidents domestiques peuvent être à l'origine de déficits visuels sévères. Certes, prévenir les incidents représente la meilleure solution, mais à défaut, les parents doivent être particulièrement attentifs afin de dépister les signes d'une éventuelle atteinte visuelle.
Publicité

Un déficit visuel chez un enfant peut être la conséquence d'un accident domestique. En effet, rappelons que la projection de produits comme de l'eau de Javel, de la soude caustique ou des liquides chauds, les morsures d'animaux, les accidents de la circulation ou simplement lors d'un jeu, représentent autant de dangers pour les yeux de nos petits anges.

Par ailleurs, des signes de maladresse dans leurs gestes, des difficultés de la parole ou encore de lecture et d'écriture doivent attirer l'attention des parents. Ces retards d'apprentissage peuvent tout simplement être dus à un déficit visuel. Il est donc important d'être particulièrement vigilant car sans dépistage ni traitement ces troubles sont susceptibles de compromettre le développement de l'enfant.

Publicité
Publicité

En pratique

Nombre de signes doivent alerter les parents et les amener à consulter en urgence un ophtalmologue : pupille blanchâtre, larmoiement, oeil rouge, photophobie (sensibilité excessive à la lumière), strabisme soudain ou autres troubles oculomoteurs. Détectés chez un nourrisson ou un enfant, ces symptômes peuvent être le signe d'un rétinoblastome, d'un glaucome, d'une cataracte ou bien d'une tumeur cérébrale.Selon les experts de l'Inserm (Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale), auteurs d'un bilan des connaissances sur les déficits visuels chez l'enfant : « il ne faut jamais minimiser les plaintes d'un enfant à la suite d'un traumatisme ou d'un accident car il peut souffrir d'une atteinte de la cornée. Au moindre doute, il faut surveiller attentivement ou consulter immédiatement un spécialiste. »

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 02 Août 2002 : 02h00
Source : Expertise collective de l'Inserm (Institut National pour la Santé et la Recherche Médicale), Les déficits visuels : dépistage et prise en charge chez le jeune enfant, dossier de presse, Paris, 26 juin 2002.
PUB