A deux ans, elle a déjà vaincu un rare cancer de l’ovaire

Publié le 20 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
McKenna “Kenni” Shea n'a que deux ans mais elle a déjà dû faire face à un rare cancer des ovaires : une tumeur maligne du sac vitellin de l'ovaire de stade 3. Mais bonne nouvelle ! La petite fille qui a ému la toile, a vaincu la maladie.
© Istock

En février dernier, McKenna “Kenni” Shea, 2 ans, avait une forte fièvre intermittente et l'estomac gonflé. Si dans un premier temps, le médecin a pensé qu'elle avait du gaz dans les intestins, l'échographie a révélé une masse sur un de ses ovaires.

Après plusieurs tests, les parents de la petite américaine ont reçu la terrible nouvelle : il s'agissait d'un cancer du sac vitellin de l'ovaire de stade 3. Pour combattre la tumeur ovarienne de 14 cm de long ainsi que d'autres découvertes par la suite près du foie et dans l'abdomen, elle a débuté une chimiothérapie. Son combat, retracé sur la page Facebook "Flight With Kenni", a ému le net.

Et heureusement après 4 mois difficiles et quatre chimiothérapies, la bonne nouvelle est arrivée le 12 juin 2019. La petite a vaincu le cancer. Sa maman Meagan Xydias a expliqué dans l'émission Good Morning America d'ABC : "Le Dr Sutton est entrée – elle a été directe et dit "les scans sont bons. Il n'y a rien". Nous nous sommes assis, nous avons pleuré et nous nous sommes tenus dans les bras pendant plus d'une minute".

Le docteur vante le courage de sa petite patiente pendant cette épreuve. "Elle est une rock star. Elle n'a eu aucun effet secondaire grave ou inattendu, hormis des transfusions sanguines occasionnelles."

Après la bonne nouvelle, les parents ont remercié sur Facebook toutes les personnes qui les avaient soutenus pendant cette période difficile.

Qu'est-ce que le cancer du sac vitellin ?

Le cancer du sac vitellin fait partie des tumeurs des cellules germinales. C'est-à-dire les cellules à l'origine des gamètes (spermatozoïdes et ovules) qui transmettent le patrimoine génétique et qui peuvent devenir un embryon.

Certaines de ces cellules peuvent rester dans le corps du bébé après sa naissance et devenir des tumeurs. Ces cancers qui touchent principalement les enfants, peuvent ainsi toucher plusieurs endroits comme les organes reproducteurs, le cou, la poitrine, l'abdomen, coccyx, pelvis ou encore le cerveau. Par ailleurs, la maladie est généralement découverte avant les deux ans du petit patient.

Le cancer du sac vitellin de l'ovaire est une forme rare des cancers des ovaires qui touchent les enfants. Il représente seulement 5% des cas.

La rédaction vous recommande sur Amazon :