Les 8 grands principes du sportif estival

Publié le 21 Juillet 2008 à 2h00 par Dr Philippe Presles
Trop chaud pour faire du sport ? Pas du tout ! Il suffit de prendre certaines précautions de bon sens. Voici les principaux points à ne pas négliger pour profiter des bienfaits du sport et maintenir vos performances au top.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Contre la déshydratation chez le sportif : anticipez !

Avant, pendant et après, buvez tout votre saoul.

Buvez très souvent et par petites gorgées, sans attendre la sensation de soif.

De l'eau bien sûr (ni trop chaude, ni trop froide), voire des boissons énergétiques, en évitant les liquides trop sucrés, l'alcool et la caféine.

Le sportif estival démarre progressivement

Même s'il fait chaud, il est indispensable de débuter lentement par un échauffement.

Par ailleurs, toute nouvelle pratique sportive nécessite des séances d'exercices d'intensité et de durée progressives.

Sportif estival, choisissez le bon moment et le bon endroit

Evitez les séances de sport lorsque le soleil est à son zénith : entre 12 et 15 heures.

Privilégiez les activités tôt le matin et en fin de journée.

De la même façon, choisissez un parcours ombragé et non en plein soleil.

Dans tous les cas, chapeau ou casquette, lunettes de soleil et crème solaire s'imposent, même par temps nuageux !

Le sportif estival doit reconnaître les signaux d'alerte

  • Les nausées principalement,
  • les maux de tête,
  • les crampes,
  • les troubles du comportement comme des gestes maladroits, hésitants,
  • l'accélération du rythme respiratoire,

sont autant de signes suggérant une possible syncope, une déshydratation, voire un coup de chaleur.

Mettez-vous à l'ombre, si possible dans un petit courant d'air frais, allongez-vous et surélevez vos jambes, buvez par petites gorgées.

En été, mangez et buvez salé

La transpiration favorisant la déshydratation, utilisez le sel pour retenir l'eau dans votre corps : bouillons, jus de légumes...…

Les boissons énergétiques contiennent du sodium pour cette raison. Par ailleurs, le sel améliore la circulation sanguine, ce qui est avantageux contre les crampes.

Portez des vêtements qui évacuent la chaleur

Evitez les vêtements collants, les couleurs foncées qui retiennent la chaleur et les matières qui empêchent la respiration au profit des vêtements amples et souples, de couleur claire et en coton notamment.

Il est aussi utile de prévoir les accessoires avec aération maximale : genouillères, casques, chaussures...

Les bonnes chaussures jamais sans chaussettes

Choisissez des chaussures adaptées à la morphologie de vos pieds et au sport pratiqué.

Mettez des chaussettes qui absorbent la transpiration (pas de fibres synthétiques). Si nécessaire, utilisez des semelles anti-transpirantes. Le talc est aussi une bonne façon de limiter la transpiration des pieds.

Grande prudence en cas de natation

L'hydrocution est une réalité que l'on peut éviter : mouillez-vous la nuque puis entrez progressivement dans l'eau.

Appliquez généreusement de la crème solaire résistante à l'eau pour éviter les brûlures, portez des lunettes avec filtre solaire.

Et buvez beaucoup d'eau : même dans l'eau, on transpire !