5 conseils pour résister à l’hiver
Publié le 19 Novembre 2012 à 10h24 par Rédaction E-sante.fr
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Règles d’hygiène pour contrer l’attaque des virus

Les virus, mais aussi toutes sortes de bactéries et autres germes, sont principalement véhiculés par les mains et les gouttelettes de salive.

Deux impératifs :

  • Se laver les mains sans retenue, aussi souvent que possible (en sortant des toilettes, avant de préparer les repas, de passer à table, en revenant des courses, après les transports en commun, etc.), et correctement, c’est-à-dire à l’eau et savon, en faisant mousser longtemps et sans oublier les ongles et les poignets, suivi d’un séchage soigneux.

    Quant au gel hydroalcoolique, il est utile à l’extérieur lorsque l’on ne peut pas se laver les mains à l’eau et au savon.

  • Éviter les projections en toussant et en éternuant dans un mouchoir ou à défaut dans le creux de son coude.

    Pour se moucher, un mouchoir en papier s’impose.

Sport à volonté et relaxation pour renforcer l’organisme

La pratique régulière d’une activité physique s’impose pour :

  • maintenir l’organisme en forme,
  • lutter contre le stress,
  • améliorer le sommeil,
  • éloigner la dépression et la fatigue.

Si des séances de sport sont bénéfiques, une simple marche active quotidienne d’une trentaine de minutes peut aussi faire l’affaire chez les plus sédentaires.

En complément, des séances de relaxation contre le stress également et pour améliorer le moral.

Activité extérieure pour résister à la déprime

Le manque de luminosité perturbe notre horloge biologique, augmentant le risque de déprime saisonnière et de troubles du sommeil.

Alors pour bien dormir et maintenir votre bonne humeur, multipliez les activités en extérieur.

Dès que la météo le permet, sortez, promenez-vous et effectuez les courts déplacements à pied.

A noter également qu’avec un faible ensoleillement, nous manquons souvent de vitamine D. En effet, cette vitamine est synthétisée au niveau de notre peau lors des expositions aux UV. Elle intervient dans de nombreux processus, dont le système immunitaire.

Alors profitez des rayons de soleil pour mettre le nez dehors !

Aération quotidienne contre la pollution et les virus

L’air confiné dans nos logements est pollué et les virus s’y accumulent.

Il est impératif d’aérer tous les jours en ouvrant en grand les fenêtres au moins 10 minutes.

Vous renouvelez ainsi l’air ambiant et évacuez toutes sortes de virus et de polluants intérieurs issus des matériaux et de nos activités.

  • Attention également à ne pas surchauffer, car l’air sec tend à fragiliser nos voies respiratoires, nous rendant plus vulnérables aux infections.
  • Et pour assainir l’air, vous pouvez diffuser des huiles essentielles aux vertus désinfectantes, comme celles d’eucalyptus par exemple.

Alimentation saine et équilibrée pour un organisme plus résistant

Nous n’avons pas besoin de manger plus calorique en hiver.

Les repas trop lourds et trop gras ralentissent le transit intestinal.

Quant à l’alcool, il fragilise l’organisme et perturbe le sommeil.

Les fruits et les légumes riches en vitamines antioxydantes, ainsi que les céréales complètes riches en fibres aident à maintenir notre organisme en bonne santé, lequel sera alors à même de mieux se défendre contre les agressions.

Pensez aux probiotiques pour stimuler votre système immunitaire.

Il n’est pas forcément utile de recourir à des compléments alimentaires, misez sur les yaourts !

En résumé, adoptez les bons réflexes et vous passerez un hiver en forme et dans la bonne humeur : activité physique, alimentation saine, hygiène, aération quotidienne et activités extérieures.

Source : Institut Moncey