5 clés pour avoir un bébé zen

© Istock

La grossesse est ponctuée de doutes, de craintes, mais aussi de surprises et de joies. Une vague d'émotions perçue par la mère mais aussi par le fœtus. Voici cinq clés pour cultiver une vie équilibrée, propice à la sérénité du futur bébé.

Publicité

Apprivoiser son image

La grossesse est un remaniement psychique et corporel. La femme doit faire face aux kilos supplémentaires, aux douleurs, aux vergetures qui peuvent apparaître, à la poitrine qui se fait plus présente, aux courbes qui ne laissent plus de place aux doutes. Elle est vue d'emblée par les autres comme une femme enceinte et son entourage peut avoir tendance à ne lui parler que de cette grossesse et de ce corps au risque d'oublier la femme qu'elle est avant tout.

Publicité
Publicité

L'enjeu est d'apprivoiser cette silhouette tout autant que de supporter le regard des autres sur soi, sur son image. S'approprier son corps en pleine mutation aide à être mieux dans sa tête. Ce regard apaisé sur soi sera ressenti aussi par le fœtus.

Réapprendre à être soi

Brigitte Le Cozannet est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Elle anime des groupes de parole autour de la natalité.

Une future mère est forcément tout en rondeurs, même s'il est difficile de faire le deuil de son corps de jeune fille, de sa vie d'avant. Il faut alors imaginer les moments agréables à venir avec le bébé. De plus, si son conjoint lui dit qu'elle est belle, il conforte sa femme dans l'idée qu'il aime la mère qu'elle devient. A ce titre, il est bon de rester féminine et de ne pas se cacher derrière la grossesse.

Enfin, tout est réactivé pendant ces neuf mois, y compris les complexes, le manque de confiance en soi… Il faut alors s'éloigner des personnes négatives car elles n'aident pas à porter la maternité. Si son image reste un sujet d'angoisse, la femme peut consulter un psychologue.

 
Publié par Dorothée Blancheton le Mardi 13 Décembre 2011 : 15h13
Mis à jour le Lundi 09 Janvier 2012 : 12h25
Source : PsychoEnfants.fr