5 choses que vous ne savez pas sur les couronnes dentaires

© Adobe Stock

La pose d’une couronne dentaire est un acte de dentisterie très fréquent. Il s’agit de restaurer une dent qui est très abîmée et de fixer le matériau utilisé à l’aide d’une couronne. Mais savez-vous tout ce qu’il y a à savoir sur les couronnes simples ou les couronnes à pivot ?

PUB

Différence entre couronne, bridge et implant

La couronne est un cerclage de la dent (on parlait autrefois de dent sur pivot lorsqu’on utilisait une pièce intermédiaire fixée dans la dent pour y poser la couronne). Le bridge, lui, est utilisé lorsqu’il manque une dent. On le pose entre deux dents cerclées qui lui servent de piliers, la couronne du bridge étant posée juste au-dessus, au niveau de la dent absente. Quant aux implants, ils sont utilisés lorsqu’il manque plusieurs dents. Le dentiste pose alors une racine artificielle (en titane) sur laquelle sont fixées des pièces intermédiaires qui recevront la couronne.

PUB
PUB

Matériaux utilisés pour les couronnes dentaires

On utilise plusieurs types de matériaux pour réaliser une couronne dentaire : les métaux (nickel, chrome, or…), et la céramique, qui peut être associée ou non au métal. Le choix dépend de facteurs d’ordre esthétique, clinique et financier. De plus, certaines personnes sont allergiques à l’un des matériaux (nickel surtout). L’aspect financier est d’autant plus important que l’Assurance maladie ne rembourse qu’une faible partie de la somme qu’il vous faudra débourser.

Effets indésirables suite à la pose d’une couronne dentaire

Même si le plus souvent la pose d’une couronne se passe sans problèmes, elle entraîne parfois des effets indésirables tels que des douleurs, un abcès (lié à la dévitalisation de la dent, en général), des démangeaisons ou une sensation de compression.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 03 Septembre 2018 : 18h30