4 plantes pour une bonne digestion

Bien digérer, c’est d’abord posséder un estomac fonctionnel pour bien commencer la digestion. Puis, dans l’appareil digestif, interviennent le  foie, et la vésicule biliaire qui doivent fonctionner correctement tous les deux, permettant ainsi au maillon suivant, l’intestin, élément essentiel des échanges digestifs, de jouer son rôle. Il va absorber les éléments indispensables pour bien vivre tout en  éliminant les toxines nocives. Chaque étape est garante de la suivante, tout doit bien se passer. Au besoin, les plantes sont là pour nous aider.

PUB

Charbon végétal : absorber les gaz intestinaux

Le charbon végétal, ou Carbo ligni, consiste en du bois qui a été calciné, du bois de peuplier ou de bourdaine ou encore de différentes espèces.

On utilise le charbon végétal :

PUB
PUB
  • Soit en poudre, à raison de 1 à 20 grammes par jour ;
  • Soit en cachets : absorbé aux repas, le charbon végétal est un absorbant naturel des gaz intestinaux. Des gaz produits par une mauvaise digestion productrice de fermentation et de putréfaction, responsables d’une digestion difficile.

Ce charbon agissant par absorption, est donc efficace en cas de flatulences, mais aussi de diarrhées putrides, de colites, d’intoxications alimentaires bactériennes. –

Fumeterre : booster la vésicule biliaire, éviter la constipation et l’anémie

La fumeterre a pour nom Fumaria officinalis. De façon plus prosaïque, on dit qu’elle est l’Herbe à la jaunisse, pisse sang, fiel de terre… C’est une des plantes qui va aider une vésicule biliaire un peu paresseuse ou surchargée, à se vider, lorsque les aliments arrivent à son niveau au cours de la digestion. L’émission des sels biliaires, fabriqués par le foie, va permettre à l’intestin de mieux jouer son rôle. En cela, la fumeterre contribue à l’exonération des selles quand la constipation domine.

Elle est, comme un de ses surnoms l’indique, une excellente préparation en cas de congestion hépatique, voire de jaunisse.

La plante est aussi efficace en cas de parasitose intestinale.

En plus d’être dépurative, la fumeterre est aussi anti anémiante.

La plante, réservée à l’adulte, se prend :

  • en infusion à raison d’une cuillérée à soupe de plante par tasse, deux à trois tasses par jour en cure de deux à trois semaines.
  • en gélules dans les mêmes indications.
Publié le 04 Décembre 2015 | Mis à jour le 08 Décembre 2015
Auteur(s) : Dr Jacques Labescat expert en phytothérapie
La rédaction vous recommande sur Amazon :