4 facteurs de risque cardiovasculaire pour prédire la maladie d’Alzheimer

Le tabac, l’alcool, l’obésité et le diabète sont 4 facteurs de risque cardiovasculaire qui augmentent également le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Autrement dit, ce qui est mauvais pour les vaisseaux l’est aussi pour le cerveau.

PUB

Tabac, alcool, diabète et obésité affectent aussi le cerveau

Au cours de cette étude américaine, 1.600 personnes ont été suivies pendant 7 années, durant lesquelles des examens cliniques, des tests cognitifs et des IRM cérébrales ont été réalisés.

Les chercheurs ont ainsi identifié 4 facteurs de risque cardiovasculaire (le tabagisme, la consommation d’alcool, l’obésité et le diabète) associés à une augmentation du volume cérébral et plus précisément des régions impliquées dans la mémorisation (hippocampe, précunéus, cortex cingulaire postérieur).

PUB
PUB

Prédire la maladie d’Alzheimer pour mieux prévenir

On retiendra que nos comportements et certaines maladies affectant notre santé cardiovasculaire conditionnent aussi le bon fonctionnement de notre cerveau, avec notamment un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer.

En pratique, pour maintenir son cerveau en bonne santé, le tabac est à proscrire et l’alcool à modérer. Parallèlement, lutter contre l’obésité et dépister un diabète pour le traiter sont des actes essentiels. Bien entendu, ces 4 comportements sont aussi bénéfiques pour le système cardiovasculaire.

Selon les auteurs de cette étude, en l’absence de traitement curatif de la maladie d’Alzheimer, le fait d’avoir identifié ces 4 facteurs permet de prédire les risques d’Alzheimer et de diagnostiquer les personnes les plus à risque, qui seront alors plus motivées que les autres pour changer leurs comportements…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 31 Juillet 2015 : 12h32
Mis à jour le Vendredi 31 Juillet 2015 : 14h30
Source : Srinivasa R.N. et coll., Radiology, DOI: http://dx.doi.org/10.1148/radiol.2015142488.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés