Les 3 ennemis environnementaux du sommeil : bruit, lumière et température

© getty

Pour bien dormir, il faut être dans un environnement propice au sommeil. C’est le message de cette 13èmeJournée du Sommeil qui se déroule le 22 mars 2013.

Bruit, température et lumière sont les 3 ennemis majeurs du sommeil dans l’environnement.

PUB

Améliorez votre environnement pour mieux dormir

Il existe trois grandes nuisances environnementales qui perturbent la qualité de notre sommeil, avec des conséquences non négligeables en termes de santé et de qualité de vie.

  • Le bruit, premier facteur perturbateur du sommeil, provoque difficultés d’endormissement et réveils nocturnes.
  • La lumière nocturne (éclairage urbain, éclairage domestique trop puissant, lumières des écrans, etc.), désynchronise l’horloge biologique.
  • Les excès de température, canicules ou grands froids, fragmentent le sommeil et le rendent moins récupérateur.

Sommeil et environnement : mais qu’en pensent les Français ?

L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) vient de mener une enquête auprès de la population.

PUB
PUB
  • 52 % des Français sont gênés par le bruit au moment de l’endormissement. Au cours de la nuit, 60 % d’entre eux sont susceptibles d’être réveillés par le bruit. Et dans 92 % des cas, le bruit vient de l’extérieur : transports, voitures essentiellement.

Le bruit entraîne une fragmentation du sommeil et réduit la durée du sommeil le plus restaurateur. Résultat : on se sent moins reposé le matin au réveil, on devient plus nerveux, plus irritable, le risque de maladies cardiovasculaires et métaboliques augmente... Voici d’excellentes raisons de se protéger des perturbations sonores.

  • 42% des Français sont gênés par la lumière lors de leur endormissement. Rien d’étonnant, la lumière artificielle nocturne n’a cessé de croître en 20 ans.

Or la lumière joue un rôle crucial dans la synchronisation de l’horloge biologique. Ainsi, pour un bon rythme lumière/obscurité, il faut des nuits bien noires et des jours lumineux. À noter que les appareils électroniques laissés allumés la nuit sont également des perturbateurs lumineux.

  • 67 % des Français dorment à deux et 21% avec un animal qui tient chaud et les réveille.

La température idéale de la chambre est de 16 à 18°C. Pour bien dormir, il faut perdre 1 degré de température corporelle. Donc toute activité en soirée susceptible de faire monter la température est à éviter : jeux, sport, bain chaud… On s’éloigne également de son conjoint et on laisse les animaux à la porte de la chambre.

  • Plus d’1 Français sur 2 n’est pas satisfait de son sommeil.
  • Près de 20 % de la population souffre d’insomnie.
  • Et plus de 10 % présente un trouble du sommeil.

Pour en savoir plus :

http://www.institut-sommeil-vigilance.org

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 22 Mars 2013 : 06h11
Source :  Institut national du sommeil et de la vigilance, dossier de presse, mars 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés