10 conseils pour garder le moral malgré la météo

© Istock

Pourquoi la météo joue-t-elle tellement sur notre humeur ? Nos 10 conseils pour garder le moral et voir la vie en rose malgré le mauvais temps !

PUB

Pourquoi la météo influe-t-elle sur notre moral ?

Il s’agit d’une histoire de lumière et de mélatonine. En effet, la nuit, nous sécrétons une hormone, la mélatonine, laquelle régule notre horloge biologique interne et donc notre rythme veille/sommeil, notre humeur, nos performances physiques et intellectuelles. Autrement dit, beaucoup de lumière au moment de nous endormir ou durant la nuit retarde ou diminue notre sécrétion de mélatonine à l’origine de troubles du sommeil. Inversement, pas assez de lumière dans la journée entraîne une surproduction de mélatonine nous mettant dans un état de fatigue, de somnolence et à l’origine de la fameuse dépression saisonnière. Pas de panique, si l’on manque de soleil et que la déprime s’installe, on peut réagir.

10 conseils pour garder le moral quand la météo est morose

1. Faites une cure de vitamine D

Un manque de vitamine D favoriserait la dépression, particulièrement la dépression saisonnière. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que cette vitamine est fabriquée par notre organisme au niveau de notre peau sous l’influence des UV du soleil. C’est donc le moment de veiller à des apports suffisants en cette vitamine, sous la forme d’un complément alimentaire, sinon en privilégiant les aliments riches en vitamine D : foie, huile de foie de morue, poissons gras, jaunes d’œufs, beurre...

2. Faites du sport

Le sport est un véritable antidépresseur. Après une séance d’activité physique, on se sent bien physiquement et moralement. A minima, marchez tous les jours, mais sachez que toutes les activités physiques de la vie quotidienne comptent. Alors multipliez-les, sans pour autant vous épuiser. Pensez aussi à vous accorder des moments de détente.

PUB
PUB

3. Sortez prendre l’air

Sortez aussi souvent que possible dès le moindre rayon de soleil et à défaut dès que le temps est lumineux. Oxygénez-vous et exposez-vous aux rayons du soleil (modérément bien sûr), ce qui augmentera votre taux de vitamine D. Vous pouvez aussi recourir à la luminothérapie en vous exposant à un appareil diffusant une lumière artificielle.

4. Faites le plein de vitamines et limitez l’alcool

Plus de fruits et de légumes, en jouant sur les produits de saison, plus de variété et plus de cuisine « maison » avec des produits de base, au détriment des produits industriels tout prêts. Vous faites ainsi le plein de vitamines et minéraux dont votre organisme et votre cerveau ont besoin pour fonctionner au mieux. En revanche, évitez les aliments anti-déprime. Sur le coup on est content de manger du chocolat, mais après on se sent coupable et la balance nous le reproche longtemps. Quant à l’alcool, il fatigue l’organisme, embrouille les esprits, favorise les disputes et limite la réalisation des activités quotidiennes et des projets.

5. Travaillez votre optimisme

Modifiez vos raisonnements dans un sens positif. À la place de pester contre le mauvais temps, dites-vous que le soleil revient bientôt. Changez votre regard sur le monde et pensez différemment en vous efforçant de voir le bon côté des choses (lorsque vous faites une erreur, cela signifie que vous ne la referez plus. Votre fin de mois est difficile, mais cela signifie que vous saurez mieux vous organiser le mois prochain. Vous avez cassé quelque chose, c’est une opportunité pour la changer, etc.). Rompre avec le rythme métro/boulot/dodo peut aussi vous aider.

6. Faites-vous plaisir

Accordez-vous des plaisirs spontanés (une sortie en ville, une séance de cinéma, une coupe chez le coiffeur…) ou achetez-vous de petites choses : un bijou, un vêtement, un parfum, un objet de décoration, un ustensile de cuisine, un livre, un accessoire de téléphone… La nouveauté joue instantanément sur l’humeur.

7. Faites des projets à court terme

Revisitez vos projets en cours et fixez-vous des objectifs à court terme. S’impliquer dans des projets occupe et oblige à regarder vers d’autres horizons : rénovation d’une chambre, aménagement d’un placard, se lancer dans une collection d'objets ou de timbres, reprendre le sport...

8. Modifiez votre garde-robe

Revoyez votre garde-robe. Même si le temps ne s’y prête pas, devancez l’arrivée des beaux jours en faisant un effort pour vous habiller de façon différente et plus gaie. Sortez vos habits et chaussures de printemps et voyez comment les adapter au temps, quitte à mettre un gilet au-dessus d’une petite robe, ou un foulard, à porter des collants ou à mettre un teeshirt sous une chemise…

9. Pensez aux autres

Allez à la rencontre des autres. Prenez des nouvelles de vos amis et des membres de votre famille. Rendez-leur visite et organisez des activités ensemble. Outre les immenses bénéfices des activités sociales, le fait d’écouter les aventures des autres (bonnes ou moins bonnes) détourne de ses propres soucis et autre mauvaise humeur. En revanche, en cette période morose, fuyez les pessimistes et les rabat-joie.

10. Pensez à votre couple

Ne vous isolez pas et ne vous éloignez pas de votre conjoint sous prétexte que nous n’êtes pas d’humeur. Entretenez les relations, maintenez le dialogue et épaulez-vous. Vous pouvez aussi changer vos habitudes, innover et surprendre votre conjoint.

Et si vous pouvez voyagez, choisissez une destination au soleil !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 27 Mai 2013 : 14h54
Mis à jour le Lundi 27 Mai 2013 : 14h58
Source : « La vitamine D, indispensable pour votre santé », Dr Charley Cohen, Editions du Dauphin, 2010. « La force de l'optimisme », Martin Seligman, Interéditions.
La rédaction vous recommande sur Amazon :