Tahor® : des hypertendus encore plus protégés

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 02 Mai 2005 : 02h00
-A +A
L'atorvastatine (Tahor®) est un médicament qui fait baisser le cholestérol. Il a également pour propriété de protéger le coeur indépendamment de toute notion de cholestérol. Une grande étude vient de démontrer que les patients hypertendus, et sans cholestérol, pouvaient bénéficier d'un traitement complémentaire par Tahor® et voir leur risque d'infarctus et d'attaque cérébrale diminuer encore davantage qu'avec leur seul traitement contre l'hypertension.

Si vous êtes hypertendu, votre médecin vous a expliqué qu'il fallait prendre un médicament pour faire baisser votre tension artérielle. L'objectif de ce traitement ? Diminuer votre risque de complication cardiovasculaire. L'hypertension artérielle est en effet l'un des neuf facteurs de risque sur lesquels on peut agir. Concrètement, cela veut dire se protéger de la survenue d'infarctus du myocarde et d'attaque cérébrale. Autrement dit, vivre plus longtemps !

Neuf facteurs de risque, dont l'hypertension et le cholestérol

Parmi ces facteurs de risque, le cholestérol a également une place très importante :1. hypertension artérielle, 2. tabagisme, 3. diabète,4. obésité abdominale, 5. stress, 6. consommation d'alcool (excepté une consommation de deux à trois à verres par semaine, qui serait plutôt protectrice),7. apport quotidien insuffisant en fruits et légumes,8. manque d'exercice physique, 9. cholestérol élevé.

Ceux qui ont du cholestérol se voient conseiller un régime diététique adapté et prescrire le plus souvent une statine, médicament faisant baisser le cholestérol. Il a déjà été montré que les statines pouvaient protéger le coeur des patients à haut risque, ceux qui avaient déjà fait un infarctus du myocarde, quel que soit leur niveau de cholestérol. Autrement dit, les statines ont un rôle protecteur propre, indépendant de leur action bénéfique sur le cholestérol.

Une protection accrue pour les hypertendus

Et bien le Tahor® (ou atorvastatine), l'une des statines les plus puissantes, vient de démontrer, dans une vaste étude impliquant plus de 10.000 patients hypertendus, mais dont le cholestérol était de niveau normal, qu'à la dose de 10 mg par jour (soit la dose la plus faible), il diminue encore plus le risque de faire un infarctus ou une attaque cérébrale, que le seul traitement antihypertenseur.

Les chiffres sont tellement significatifs, que l'étude qui devait durer cinq ans a été arrêtée au bout de seulement trois ans ! Concrètement, on observe une baisse de 20% des infarctus et de 27% des attaques cérébrales

Il s'agit donc d'une nouvelle indication du Tahor® qui se libelle ainsi : prise en charge des patients hypertendus traités avec trois facteurs de risque. Cette indication n'est pas encore remboursée et si votre médecin estime que vous pouvez en bénéficier, il devra écrire « NR » pour non-remboursé, sur son ordonnance.

Décidément, maintenant que l'on sait comment agir sur les facteurs de risque cardiovasculaire, cela vaut vraiment le coup de bien se tenir informé des progrès de la médecine !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 02 Mai 2005 : 02h00
Source : Sever PS et al., Prevention of coronary and stroke events with atorvastatin in hypertensive patients who have average or lower-than-average cholesterol concentrations, in the Anglo-Sandinavian Cardiac Outcomes Trials Lipids Lowering Arm (ASCOT-LLA): a multicentre randomised controlled trial. Lancet. 2003. Apr 5;361(9364):1149-58.
A lire aussi
Hypertension artérielle : repères et recommandations Publié le 10/05/2006 - 00h00

L'hypertension artérielle se définit classiquement par des chiffres de tension supérieurs ou égaux à 14/9. Diminuer ces chiffres permet de réduire les risques de complications cardiovasculaires, ainsi que le risque de démence. Le traitement repose systématiquement sur des règles d'hygiène...

La vérité sur le cholestérol et les statines Publié le 21/05/2013 - 07h31

Les statines sont maintenant d’anciens médicaments, pris par des millions d’entre nous, dont votre serviteur, pour se protéger des complications cardiovasculaires et des démences qui menacent ceux dont les facteurs de risque cardiovasculaire sont élevés. Une polémique et un livre, « La...

Plus d'articles