Rétention d'eau ou oedème

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 11h01
-A +A

On définit la rétention d'eau ou l'œdème (terme médical) comme une accumulation excessive de liquide dans l'organisme ou une partie de l'organisme.

Rétention d'eau ou oedème : Comprendre

L'organisme tente continuellement de faire l'équilibre entre les liquides que nous perdons (dans l'urine, les selles, par la transpiration) et ceux que nous consommons (eau de boisson et eau contenue dans les aliments eux-mêmes). Cet ajustement très fin est assuré notamment par les reins.

La rétention d'eau se produit lorsque l'organisme emmagasine plus d'eau qu'il n'en élimine. La dilatation des vaisseaux sanguins favorise l'œdème, car l'eau quitte les vaisseaux pour aller dans les tissus.

À cause du phénomène de la gravité, la rétention d'eau est plus apparente aux chevilles et aux pieds. C'est pourquoi les chevilles et les pieds sont plus enflés en fin de journée que le matin.

Rétention d'eau ou oedème : Causes

Position debout prolongée et fréquente.

Chaleur. Elle dilate les vaisseaux sanguins.

Fluctuations hormonales (estrogène, aldostérone). Durant la période périmenstruelle, de nombreuses femmes notent une sensation de rétention d'eau dans les seins et l'abdomen.

Grossesse. Au cours des dernières semaines de la grossesse, le ventre exerce une forte pression sur le système veineux qui retourne le sang vers le cœur. Cette pression nuit à la circulation du sang et entraîne la dilatation des vaisseaux.

Alimentation riche en sel. Le sel a la propriété de retenir l'eau dans l'organisme.

Médicaments. Certains médicaments contre l'hypertension (bloqueurs calciques), les corticostéroïdes ainsi que l'hormonothérapie substitutive peuvent être associés à l'apparition d'un œdème.

Varices. Ces veines bleuâtres et dilatées sont associées à un ralentissement du retour veineux.

Thrombophlébite aiguë. Inflammation d'une veine avec formation d'un caillot. Elle se manifeste notamment par des douleurs et par un gonflement du membre inférieur où se situe l'inflammation.

Insuffisance rénale. L'une des fonctions du rein étant d'assurer l'évacuation de l'eau, il va de soi qu'un rein qui fonctionne moins bien empêche l'organisme de se débarrasser des liquides en excès. De plus, certaines maladies rénales sont associées à un déficit en protéines, celui-ci étant relié à l'apparition d'œdème.

Affections du foie, cirrhose. Parce que le foie est un filtre du système sanguin, tout dysfonctionnement entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux. Ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un œdème.

Insuffisance cardiaque. Le cœur est comparable à une pompe hydraulique. Lorsque le ventricule gauche n'est plus capable de pomper le sang vers l'organisme, le sang s'accumule et cela surcharge le ventricule droit, qui, lui, n'est plus capable de pomper le sang arrivant de la périphérie. Toute cette accumulation de sang cause une très forte pression dans les vaisseaux sanguins, lesquels se dilatent et entraînent un œdème.

Hypothyroïdie importante. L'organisme au complet subit un ralentissement : le cœur bat moins vite, il parvient mal à pomper le sang, la circulation se fait moins bien et cela favorise la dilatation des vaisseaux.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 11h01
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
En finir avec la rétention d'eau Publié le 06/10/2008 - 00h00

Vous avez les pieds et les chevilles enflés et douloureux ? Le ventre tendu et gonflé ? Le soir, impossible d'enlever vos bagues ? Votre poids varie dans la journée ? Vous faites certainement de la rétention d'eau.

Insuffisance cardiaque Publié le 27/09/2002 - 00h00

L'insuffisance cardiaque est une pathologie encore trop méconnue.L'insuffisance cardiaque est pour de nombreuses personnes la cause d'un net ralentissement de leur activité physique.

Insuffisance cardiaque : quand la pompe ne fonctionne plus Publié le 12/03/2001 - 00h00

Pathologie finalement méconnue, l'insuffisance cardiaque est pour de nombreuses personnes la cause d'un net ralentissement de leur activité physique. Le coeur est le muscle le plus sollicité de l'organisme. Il est également fragile et peut perdre sa force contractile. Nous allons voir pourquoi.

Plus d'articles