Quels traitements contre la douleur de l'arthrose ?

Quels traitements contre la douleur de l'arthrose ?

De nombreux traitements permettent de soulager la douleur liée à l'arthrose

  • La lutte contre la douleur arthrosique fait d'abord appel à des médicaments antalgiques (comme le paracétamol, l'aspirine, leurs dérivés ou la codéine), éventuellement associés à des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui apportent un soulagement dans 75% des cas.
  • Si l'arthrose est très douloureuse et invalidante, les AINS peuvent être pris au long cours.
    Dans ce cas, le médecin recherchera toujours la dose minimale efficace, et évaluera régulièrement la tolérance du traitement.
    De plus, l'association de médicaments spécifiques de l'arthrose, comme la chondroïtine sulfate, la diacérhéine ou l'oxacéprol, permet de réduire au minimum nécessaire la prise de médicaments antalgiques et anti-inflammatoires.
  • En présence d'une forme très inflammatoire, ou rebelle au traitement précédent, votre médecin peut vous proposer une infiltration, c'est-à-dire l'injection dans l'articulation de produits dérivés de la cortisone.
    Elle permet d'apporter un soulagement durable de la douleur.
    Il est cependant recommandé de ne pas dépasser trois ou quatre infiltrations par an dans une même articulation.
  • Si la douleur s'accompagne d'une gêne qui devient handicapante, ou est en rapport avec des malformations, le traitement chirurgical est alors envisagé.
    Il peut s'agir d'une chirurgie « correctrice » chez les sujets jeunes, qui consiste à corriger un défaut dans l'architecture d'une articulation. La chirurgie « prothétique », quant à elle, consiste à mettre en place une prothèse qui remplace l'élément défectueux de l'articulation, comme par exemple la tête du fémur au niveau de la hanche.
    Le traitement chirurgical a l'avantage de restituer la fonction de l'articulation et de soulager durablement la douleur.
  • Dans le cas particulier de l'arthrose du genou (ou gonarthrose), il existe souvent une altération du liquide synovial qui n'assure plus correctement son rôle de lubrification de l'articulation.
    Un médicament, l'acide hyaluronique, peut être alors injecté dans l'articulation et constitue ainsi une sorte de substitut de liquide synovial.
    Ce traitement, proposé en cas d'arthrose modérée, a l'avantage de soulager rapidement et durablement (jusqu'à un an) la douleur.

Ménagez vos articulations

Le traitement médical ou chirurgical doit toujours s'accompagner de mesures visant à ménager les articulations atteintes.

Elles consistent notamment :

  • à maintenir (ou à retrouver) un poids acceptable,
  • à pratiquer une activité physique modérée, tout en évitant les mouvements brusques,
  • à éviter de rester trop longtemps debout et de porter de lourdes charges,
  • et aussi à se ménager des périodes de repos...

Mis à jour par Isabelle Eustache le 05/11/2012
Créé initialement par le 04/12/2000

Sources : La prise en charge de la douleur dans l'arthrose. FMC du Quotidien du Médecin, N°6561, Oct. 1999. Vaincre l'arthrose. Henry Picard, Du Rocher. Le phénomène de la douleur. Comprendre pour soigner. S. Marchand, Masson, 1998. La clinique de l'arthrose, http://www.clinique-arthrose.fr/traitement-de-la-douleur.html, consulté en octobre 2012.

Cet article fait partie du dossier Quand la douleur devient chronique

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Echographie tendineuse et articulaire

  • Fiche technique : Echographie
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating