Quelle est la durée de vie d'un implant mammaire ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 23 Mars 2009 : 01h00
-A +A
Doit-on changer un implant mammaire tous les dix ans ou peut-on le garder " à vie " ? En cas de rupture de l'implant, que se passe-t-il ?

Les implants n'ont pas une durée de vie définie à l'avance

Il existe des recommandations officielles formulées par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), indiquant que la durée de vie d'une prothèse mammaire remplie de gel de silicone dépend de la survenue éventuelle de complications. De ce fait, un implant ne doit pas être changé tous les dix ans, il peut être conservé beaucoup plus longtemps, ou parfois aussi, moins longtemps.

En conséquence, un examen clinique est recommandé tous les 5 ans à la recherche de signe de rupture. Lorsqu'une rupture est soupçonnée, l'examen de référence est l'IRM.

Quels sont les risques en cas de rupture ?

Tout dépend du produit utilisé pour remplir la prothèse. En effet, un implant est constitué d'une enveloppe en élastomère de silicone, remplie soit d'eau, soit d'hydrogel ou de gel de silicone. Si l'enveloppe se fissure (usure, traumatisme), la substance de remplissage peut s'échapper. S'il s'agit d'eau, l'enveloppe se vide brusquement en quelques heures, tandis que cette eau est éliminée naturellement. S'il s'agit d'hydrogel, celui-ci augmente temporairement le volume du sein, avant d'être éliminé, lui aussi, naturellement. En revanche, lorsque c'est du gel de silicone qui s'échappe de l'implant, on peut craindre une réaction locale. Attention, celle-ci reste très localisée, bénigne et de type inflammatoire. Le gel de silicone n'est pas toxique, il n'entraîne pas de réaction toxique pour l'organisme.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 23 Mars 2009 : 01h00
Source : Le Quotidien du médecin, 25 février 2009.
A lire aussi
Le point sur les prothèses mammaires Publié le 02/02/2009 - 00h00

Grâce au dépistage généralisé, le taux de guérison après un cancer du sein ne cesse de progresser.Parallèlement, l'opportunité de bénéficier d'une prothèse ou implant mammaire se pose fréquemment.Voici quelques informations pratiques qui peuvent aider nombre de femmes...

Prothèse mammaire : pas de risque de cancer du sein ! Publié le 06/03/2006 - 00h00

Les prothèses mammaires, utilisées lors d'interventions esthétiques ou réparatrices, notamment après un cancer du sein, ont été réhabilitées après avoir été accusées de favoriser certaines maladies. Restait un doute sur le risque de cancer du sein, mais celui-ci est écarté.

Alerte : prothèses mammaires frauduleuses Publié le 02/04/2010 - 00h00

Pourquoi certaines prothèses mammaires présentent un risque de rupture deux fois plus élevé ? La fraude vient d'être démasquée : les implants en gel de silicone de la société PIP (Poly implant prothèse) ne contiennent pas le gel homologué. En conséquence, ces prothèses mammaires sont...

Plus d'articles