• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    18 avis
  • Commentaires (0)

Quel symptôme pour quelle maladie ?

Quel symptôme pour quelle maladie ? Certaines maladies ou simples affections peuvent se traduire par un ou des symptômes spécifiques. Sauriez-vous les associer ? Attribuer les bons symptômes à la bonne maladie peut rassurer s'il s'agit d'une affection bénigne ou permettre, dans le cas inverse, d'agir rapidement en consultant son médecin.

1) À quoi reconnaît-on une infection urinaire ?
Une impossibilité d'uriner pendant 12 heures environ.
Des envies fréquentes et des brûlures en urinant.
L'infection urinaire se reconnaît à des envies fréquentes et impérieuses d'uriner, mais aussi aux brûlures, parfois très intenses lors de l'émission des urines. Il faut consulter pour traiter l'infection à l'aide d'antibiotiques.

2) Comment différencier une grippe d'un rhume ?
À une forte fièvre.

À l'absence de fièvre ou fièvre légère.
La grippe se traduit également par des courbatures et un abattement, en plus des symptômes communs avec le rhume : mal de gorge, encombrement bronchique, mal de tête, nez qui coule...

3) En cas d'allergie alimentaire, les symptômes se manifestent :
Immédiatement.
Dans les heures qui suivent l'ingestion de l'aliment en cause.
Les manifestations peuvent être digestives (diarrhée, vomissements...), cutanées (urticaires, dermatite atopique...) et respiratoires (asthme, rhinite, toux...). D'autres manifestations peuvent survenir, comme des palpitations cardiaques, des picotements au niveau de la langue et de la gorge ou une chute de la pression artérielle.

4) Quels sont les symptômes typiques de la migraine ?
Mal de tête au milieu du front et ballonnements.
Mal de tête d'un côté et nausées.
Les nausées accompagnent typiquement le mal de tête en cas de migraine. La douleur est souvent présente d'un côté ou des deux côtés, mais prend aussi parfois la forme d'une barre au milieu du front.

5) En plus du nez qui coule, le rhume se traduit par :
Un mal de gorge et des maux de tête.

Des nausées et des vomissements.
Le rhume est une affection bénigne qui guérit toute seule en quelques jours. Toutefois, si les symptômes perdurent ou s'ils sont anormaux, il faut consulter.

6) À quoi reconnaît-on une intoxication alimentaire ?
Des maux de tête et des hallucinations.
Une diarrhée et des vomissements.
Diarrhée et vomissements sont les symptômes typiques de l'intoxication alimentaire. De la fièvre et des frissons peuvent accompagner ce tableau. Si les symptômes s'amplifient au lieu de régresser progressivement, il faut consulter.

7) Une allergie au pollen provoque :
Des éternuements.

Des rougeurs sur le torse.
L'allergie au pollen ou la rhinite allergique provoquent des salves d'éternuements, le nez coule, il démange et les yeux piquent.

8) Une sciatique se reconnaît à une douleur qui :
De la fesse s'étend jusque derrière le genou.

Se localise dans le bas du dos.
La sciatique, due à un nerf coincé, provoque une douleur qui irradie le long de la cuisse et qui peut aussi descendre parfois jusque dans le pied.

9) En cas d'arthrose, la douleur culmine :
Le matin au lever.
Le soir et en fin de journée.
La douleur de l'arthrose (usure mécanique de l'articulation) est ressentie et aggravée lors des mouvements. Elle a donc tendance à s'accentuer au fil de la journée, tandis qu'elle est atténuée le matin au réveil. Concernant l'arthrite (inflammation de l'articulation), c'est l'inverse.

10) À quoi reconnaît-on la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ?
Difficultés à voir de loin.
Déformation des lignes droites et tache floue centrale.
Au tout début, la DMLA se manifeste par une gêne visuelle et le besoin d'un éclairage plus intense. A la longue, les lignes droites peuvent se déformer, et une tache floue au centre du champ visuel peut apparaître.
Les lésions étant irréversibles, il faut dépister cette maladie avant qu'elle n'endommage la rétine : il suffit de consulter un ophtalmologiste à partir de 55 ans pour réaliser un examen de fond d'oeil, ou dès 50 ans en cas d'antécédents familiaux.

Article publié par Isabelle Eustache le 06/06/2010
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Institut Moncey

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Femme 40-49 ans

  • Vous avez la quarantaine, et un bel âge, celui de la maturité ! Mais attention, après 40 ans,
    il est primoridal de ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating