Problème d'audition

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Décembre 2012 : 16h00
-A +A

La surdité se manifeste par une baisse de l'acuité auditive ou de la qualité de l'audition, c'est-à-dire une perte de la perception ou de la compréhension des sons.

La baisse auditive irréversible concerne plus fréquemment les sons aigus ou de haute fréquence (par exemple les sons produits par une flûte ou un moteur à réaction).

Les sons normaux sont ceux de moyenne fréquence (comme la voix), alors que les sons graves sont ceux de basse fréquence (le tonnerre en est un bon exemple).

Problème d'audition : Comprendre

Les troubles de l'audition sont souvent détectés par les proches de la personne atteinte, qui aura tendance à faire répéter ou à parler fort.

La surdité peut être unilatérale (une seule oreille est atteinte) ou bilatérale (les deux oreilles sont atteintes), réversible ou irréversible, à évolution rapide ou lente, ou elle peut demeurer stationnaire.

Il existe divers types de surdité :

Surdité de conduction

  • Atteinte du conduit auditif externe, du tympan ou de l'oreille moyenne.
  • Autophonie (impression d'entendre plus fort sa voix dans l'oreille atteinte).
  • Le plus souvent réversible.

Surdité cochléaire

  • Atteinte de la cochlée, l'organe de l'oreille moyenne qui perçoit les sons.
  • Peut entraîner une baisse bilatérale de la perception des sons aigus dans le cas du vieillissement ou d'une exposition prolongée à des bruits intenses.
  • Peut entraîner une baisse unilatérale des sons graves dans le cas de la maladie de Ménière.
  • Peut entraîner une baisse de tous les sons dans le cas d'une surdité héréditaire ou infectieuse.
  • Atteinte rare de certaines fréquences moyennes, correspondant aux fréquences de la voix. Cela signifie une baisse de la perception des sons normaux.
  • Evolution lente et irréversible dans la plupart des cas.
  • Rares cas de surdité subite.
  • Indolore.

Surdité par atteinte du nerf auditif

  • Baisse unilatérale ou bilatérale de la perception de tous les sons.
  • Se manifeste surtout par de la difficulté à suivre une conversation (baisse de la compréhension de la parole). On entend mal ce que disent les gens.
  • Lésions le plus souvent irréversibles.
  • Habituellement progressive, subite dans de rares cas.
  • Indolore.

Problème d'audition : Causes

Surdité de conduction

  • Présence de cire ou d'un corps étranger dans le conduit externe de l'oreille.
  • Otite externe.

    Cette forme d'otite (l'otite du baigneur par exemple) se manifeste par une douleur aiguë, l'enflure du conduit auditif externe et un écoulement de pus.

  • Otite moyenne.

    Cette infection de l'oreille moyenne se traduit par une accumulation de liquide derrière le tympan, accompagnée d'une douleur aiguë dans l'oreille malade, de fièvre et parfois d'écoulement de pus.

  • Traumatismes de l'oreille moyenne.

    Ils sont dus à la différence entre la pression qui existe dans l'oreille moyenne et la pression extérieure.

    Par exemple, on peut se perforer le tympan en pratiquant des sports comme la plongée en apnée et le parachutisme, ou à la suite d'un traumatisme extérieur, comme un coup sur l'oreille ou dans l'oreille (introduction d'un objet ou d'un coton-tige, par exemple).

    Dans certains cas, il peut y avoir un écoulement de sang.

  • Otosclérose.

    Il s'agit d'une maladie héréditaire entraînant la diminution de la mobilité d'un osselet, l'étrier, qui se manifeste chez 0,4 % de la population, surtout chez les femmes.

  • Tympanosclérose.

    L'épaississement important du tympan peut être héréditaire ou lié à des infections répétées de l'oreille moyenne.

    Elle entraîne une surdité irréversible.

Surdité cochléaire

  • Vieillissement de l'oreille dans la plupart des cas.
  • Origine familiale ou congénitale, comme pour les sourds-muets.
  • Exposition répétée à des bruits de haute intensité.

    Des bruits d'usine, des coups de feu, de la musique forte ou même un cri perçant peuvent entraîner une baisse auditive progressive.

  • Mauvaise utilisation d'un baladeur.
  • Infection virale.

    Une infection virale comme le zona (qui est la réactivation du virus de la varicelle) ou l'herpès produit des vésicules ou des plaies autour de l'oreille et provoque une surdité rarement réversible.

  • La maladie de Ménière.

    Cette maladie chronique se manifeste par des accès brusques et réguliers de vertiges, accompagnés de bourdonnements d'oreille, de surdité et, parfois même, de nausées et de vomissements.

    Cela résulte d'une augmentation de la pression de l'endolymphe, le liquide naturel qui se trouve dans l'oreille interne.

  • Maladies infectieuses.

    Dans de très rares cas, la syphilis, la rougeole, la rubéole et même la chlamydiose entraînent une surdité lorsque l'infection généralisée atteint l'oreille moyenne.

  • L'otosclérose cochléaire.

    Cette maladie, qui se traduit par une croissance anormale d'os dans l'oreille interne, affecte surtout les jeunes adultes.

  • Certains antibiotiques de la famille des aminoglycosides, comme la gentamicine et la tobramycine, qui sont utilisés dans le traitement de graves infections.
  • Infection bactérienne. La surdité peut être causée par la présence de bactéries dans l'oreille interne ou simplement par la diffusion, à partir de l'oreille moyenne, de substances toxiques produites par les bactéries.
  • Traumatismes, tumeurs, bruits extrêmement forts.

    La surdité subite est habituellement causée par des saignements de l'oreille à la suite d'un traumatisme, comme un coup de poing sur l'oreille.

    Elle peut aussi se produire s'il y a une tumeur dans l'oreille (la masse se développe et envahit la cochlée) ou s'il y a eu exposition à des bruits de haute intensité.

    Des coups de canon, une bombe qui explose sont des exemples de bruits assez forts pour entraîner une surdité cochléaire subite.

  • Causes inconnues.

    Certains cas de surdité subite

    n'ont pas de cause précise (ils ont vraisemblablement une origine vasculaire ou infectieuse); ils sont réversibles dans 50% à 75% des cas.

Surdité par atteinte du nerf auditif

  • Sectionnement du nerf auditif associé à une fracture du crâne, surdité parfois irréversible.
  • Tumeurs bénignes qui compriment le nerf auditif, surdité souvent réversible.
  • Vieillissement, qui entraîne une surdité progressive et irréversible.
  • Cause inconnue, dans certains cas.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Décembre 2012 : 16h00
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Acouphène Publié le 01/06/2001 - 00h00

L'acouphène est une sensation auditive non provoquée par un son extérieur....

Affections de l'oreille Publié le 31/05/2001 - 00h00

L'oreille se divise en trois parties, l'oreille externe (pavillon et conduit auditif), l'oreille moyenne (tympan, osselets et trompe d'Eustache) et l'oreille interne (appareil de l'équilibre et de l'audition).Sauf en ce qui concerne cette dernière, qui est dépourvue de fibres sensitives, des...

Fini la sourde oreille Publié le 10/03/2004 - 00h00

En France, la déficience auditive risque d'être l'un des prochains grands problèmes de santé dans les années à venir. Manque d'informations, frein psychologique, tabou, résignation ou simple négligence, les causes de ce désintérêt sont nombreuses. Chacun se préoccupe de sa vue mais peu...

Plus d'articles