Premiers secours en cas de traumatismes

Publié par Croix-Rouge Française le Vendredi 29 Octobre 2004 : 02h00
Mis à jour le Lundi 06 Juin 2011 : 13h49
-A +A

Pour un enfant, les occasions de traumatisme sont courantes : glisser dans les escaliers, chuter d'une corde à grimper, se blesser en pratiquant un sport, tomber d'un toboggan, d'une bicyclette, ou tout simplement tomber de sa hauteur.

On distingue le traumatisme des membres supérieur ou inférieur du traumatisme crânien ou du dos. Ce dernier peut avoir des conséquences beaucoup plus tragiques. Dans les deux cas, il est important de réagir de manière appropriée afin d'éviter des complications et des séquelles graves pouvant aller jusqu'à la paralysie.

Savoir réagir

Quelques bons réflexes :

Eviter tout mouvement ou toute manipulation.

Si la victime est touchée au dos ou à la tête, maintenir sa tête avec les deux mains à plat de chaque côté de sa tête.

Alerter immédiatement les secours ou demander un avis médical.

Réconforter la victime en lui parlant régulièrement et en lui expliquant ce qui se passe.

Protéger la victime contre le froid, la chaleur excessive ou les intempéries.

Traumatisme de membre

Comment le reconnaître ?

  • Dans la plupart des cas, les atteintes des membres surviennent à la suite d'une chute ou d'un traumatisme direct.
  • La victime est consciente, elle a mal et présente un gonflement ou une déformation.
  • Les seules circonstances permettent le plus souvent de poser le diagnostic.

Savoir réagir

Pour un traumatisme du membre supérieur

  • Eviter tout mouvement ou toute manipulation.
  • Le bras est soutenu le plus souvent spontanément par la victime afin de réduire la douleur.
  • La mobilisation doit être évitée afin de ne pas aggraver la fracture. Dans tous les cas, il est indispensable de consulter un médecin.

Pour un traumatisme du membre inférieur

  • La victime est à terre, le membre inférieur est douloureux, ou déformé et présente un éventuel gonflement.
  • Toute mobilisation doit être évitée.
  • Appelez les secours immédiatement.

Guide: 

Publié par Croix-Rouge Française le Vendredi 29 Octobre 2004 : 02h00
Mis à jour le Lundi 06 Juin 2011 : 13h49
A lire aussi
Difficulté à marcher Publié le 31/05/2001 - 00h00

La marche est un mouvement complexe. Elle fait appel à la coordination entre le système nerveux central (cortex, sous-cortex, cervelet et moelle épinière), le système nerveux périphérique (nerfs) et l'appareil locomoteur (muscles, os et articulations).La marche dépend également de...

Comment soigner son dos, tout en douceur ? Publié le 09/03/2012 - 08h37

Kinésithérapie, méthode Mézières, ostéopathie, acupuncture, chiropratique..., autant de médecines douces qui peuvent soigner le dos. Pour bien les choisir, il faut bien les connaître. Le point sur leurs spécificités et leurs pratiques.

Blocage du genou Publié le 31/05/2001 - 00h00

Que ce soit lors de déplacements, d'activités de la vie quotidienne ou encore d'activités récréatives ou sportives, l'articulation du genou est constamment soumise à des contraintes.Pour cette raison, elle est probablement l'articulation la plus susceptible de présenter des troubles...

Plus d'articles