Pourquoi y a-t-il plus d'hypertension en hiver ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2009 : 01h00
-A +A
Le froid augmenterait-il la tension artérielle ? Certes, les températures basses jouent un rôle sur la pression artérielle. Mais ce sont surtout les modifications d'hygiène de vie survenant en période hivernale qui sont responsables de ce phénomène.

Les hypertendus sont plus nombreux en hiver

En hiver, de façon plus ou moins volontaire et consciente, nous changeons nos habitudes de vie. Ce phénomène contribue à l'augmentation du nombre d'hypertendus en période hivernale. Ce constat a été fait à partir d'une population de vétérans américains. Près de 450.000 anciens combattants atteints d'hypertension ont été suivis durant cinq ans. L'hypertension artérielle est définie par une pression artérielle systolique supérieure à 140 mm Hg et une pression diastolique supérieure à 90 mm Hg pendant au moins trois jours de suite (ou 14/9 cm Hg). Une prise en charge adaptée a permis une normalisation de la tension artérielle chez un nombre croissant de sujets. En revanche, persiste une différence significative du nombre d'hypertendus entre l'été et l'hiver. Ainsi, pendant l'hiver, le nombre d'hypertendus qui n'atteignent pas les chiffres tensionnels cibles est supérieur de 8%. Les sujets ayant été recrutés dans 15 villes américaines situées à des latitudes différentes, les variations climatiques ne permettent pas d'expliquer cet écart. En effet, cet écart de 8% du nombre d'hypertendus en hiver et en été est le même à New York ou à Miami. La chute de température hivernale ne permet donc pas d'expliquer ce phénomène.

Le poids et la sédentarité sont en cause dans la hausse hivernale de l'hypertension

En revanche, l'hygiène de vie est bien placée pour rendre compte de cette variation de pression artérielle. En effet, pendant l'hiver, nous avons tendance à prendre du poids, à manger davantage et de façon plus calorique qu'en été. De la même façon, les activités physiques sont souvent moindres en hiver par rapport à l'été.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2009 : 01h00
Source : Congrès de l'American Heart Association (AHA), décembre 2007, Impact Médecine, 15 novembre 2007.
A lire aussi
Hypertension : quels sont les signes ? Publié le 11/05/2012 - 09h57

L’hypertension artérielle, ou pression sanguine anormalement élevée en permanence, ne se manifeste le plus souvent par aucun symptôme.C’est ainsi que nombre de personnes ignorent qu’ils présentent ce facteur de risque cardiovasculaire… On peut cependant repérer certains signes...

Comment mesure-t-on aujourd'hui la pression artérielle ? Publié le 03/03/2008 - 00h00

A priori, la mesure de la pression artérielle est extrêmement simple. En réalité, les choses peuvent rapidement se compliquer. Cette mesure est conseillée au cabinet médical, mais aussi parfois à domicile, elle peut être prise deux ou trois fois de suite, voire en continu sur 24 heures, et...

Baisser sa tension artérielle, c'est bon pour le cerveau ! Publié le 29/12/2008 - 00h00

La proportion de Francais hypertendus est très élevée : 31% selon une nouvelle étude. Certains ne se savent pas hypertendus, d'autres se soignent mais souvent très mal. Le problème est qu'en excès, la pression artérielle peut même endommager les vaisseaux sanguins du cerveau et ainsi...

Plus d'articles