Cet article fait partie du guide "Oeil, Bouche, Dent, Nez, Gorge, Oreille, Cheveux".

Oeil au beurre noir

PUB

Ce que n'est pas l'oeil au beurre noir
Un œil au beurre noir n'apparaît presque jamais spontanément : il est la conséquence d'un traumatisme ou d'une chute. On qualifie, parfois à tort, d'œil au beurre noir le phénomène suivant : tache rouge dans l'œil au réveil, sans autre symptôme. Cette forme d'hémorragie est extrêmement fréquente et on en ignore le mécanisme. La tache disparaît d'elle-même en quelques jours.

Ce qu'est l'oeil au beurre noir
Dans le cas d'un œil au beurre noir, la tache rouge est liée à l'extension de l'ecchymose sous la conjonctive (membrane muqueuse transparente qui tapisse l'intérieur des paupières). Le plus important est de s'assurer que l'oeil lui-même n'a pas subi de lésion. En l'absence de douleur persistante ou de vision double, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Les symptômes classiques peuvent se présenter sous les formes suivantes, dont aucune ne nécessite une consultation médicale :

  • Coloration bleutée autour de l'œil qui s'explique par une accumulation de sang sous la peau. Au bout de quelques jours, l'ecchymose descend vers la joue en changeant de couleur (jaunâtre) ;
  • Ecchymose qui peut parfois s'étendre à l'autre partie du visage ;
  • Enflure plus ou moins marquée de la paupière ;
  • Tache rouge dans l'œil ;
  • Douleur attribuable, non pas à l'ecchymose, mais au traumatisme, qui s'accentue au toucher et peut durer de quelques heures à plusieurs jours.

Traumatismes et chutes
Ils sont en cause dans la très grande majorité des cas.

Vieillissement et certaines maladies chroniques
Vieillissement et certaines maladies chroniques, telles que le sida ou le cancer en phase terminale entraînent une plus grande fragilité des vaisseaux capillaires, ce qui constitue une prédisposition à ce type d'ecchymose.

Maladies du sang
Les maladies du sang entraînant un problème de coagulation. Dans ces cas, très rares, il arrive qu'apparaisse un œil au beurre noir en l'absence de traumatisme. S'il s'accompagne d'autres ecchymoses, qui apparaissent spontanément ailleurs sur le corps, de saignements de nez ou des gencives, cela constitue un signal pour consulter rapidement un médecin.

Ne pas s'inquiéter
En principe, aucun traitement n'est requis pour un œil au beurre noir.

Appliquer des compresses froides
Vous pouvez appliquer un sac de petits pois surgelés ou des glaçons enveloppés dans une serviette (pour éviter que le froid intense ne brûle la peau). Laissez-les de cinq à dix minutes, et ce, quatre fois par jour pendant quelques jours ou jusqu'à ce que l'enflure diminue.

Nettoyer la plaie
S'il y a une plaie superficielle, il faut la garder propre en la lavant à grande eau.

Éviter l'aspirine ou tout autre anticoagulant
Cela pourrait prolonger l'hémorragie causant la coloration. Préférez du paracétamol à raison de un ou deux comprimés de 500 mg quatre fois par jour sans dépasser huit comprimés. Par contre, si vous prenez des anticoagulants de façon permanente pour des raisons médicales, consultez votre médecin traitant dans les 12 heures pour savoir la conduite à suivre.

  • La douleur dépasse la simple sensibilité.
  • Votre vision est altérée de quelque façon que ce soit ou vous voyez double.
  • La paupière s'est affaissée ou encore vous n'arrivez pas à l'ouvrir.
  • Votre œil est sensible à la lumière.
  • L'ecchymose s'accompagne d'une plaie importante.
  • L'ecchymose périorbitaire, qui est apparue en l'absence de traumatisme, s'accompagne d'ecchymoses qui surgissent spontanément sur tout le corps.

Si le médecin pense que l'œil est atteint, il procède à un examen ophtalmologique complet. Dans le cas d'ecchymoses multiples sur le corps, le patient est envoyé en hématologie.

Si le médecin suspecte une fracture des os du crâne (perte de connaissance, confusion, ou douleur à la pression), une radiographie ou un scanner pourra être demandé.

Même si l'ecchymose s'étend sur les deux côtés du visage ou si elle s'accompagne d'une tache rouge dans l'œil, tout rentrera dans l'ordre sans traitement en une à quatre semaines environ. Si l'œil est atteint, on applique le traitement en fonction de la blessure.

Initialement publié par Dr Raymond Duchesne, Ophtalmologiste le 13/11/2001 - 01h00 et mis à jour par Dr Philippe Presles le 20/05/2013 - 18h43

Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.

Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Au secours, j'ai un oeil au beurre noir Publié le 02/10/2015 - 15h16

Du coup de poing à la balle de tennis dans l' Œil , en passant par la pierre ou tout autre objet, personne n'est vraiment à l'abri d'un Œil au beurre noir ou d'un coquard , et encore moins les enfants. Est-ce grave ? Comment empêcher le contour de l'...

Vous avez une boule dans le sein ? Pas de panique ! Publié le 25/01/2016 - 10h46

Avoir une boule dans le sein est la plupart du temps bénin. Mais mieux vaut en parler à son médecin, histoire de ne pas passer à côté d'un cancer du sein . Les simples caractéristiques de cette boule dans le sein permettent généralement d'en identifi...

Kyste et risque de cancer du sein Mis à jour le 16/08/2005 - 02h00

Le dépistage de lésions mammaires a priori bénignes (kyste, cellules suspectes, tumeur) est de plus en plus fréquent depuis la généralisation de la mammographie. La majorité de ces lésions n'est pas associée à un risque de cancer du sein . En revanch...

Plus d'articles