Mycoses

Mycoses

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 14 Mai 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Septembre 2012 : 12h47
-A +A

Les mycoses sont des affections dues à des champignons très répandus dans l'environnement.

Mycoses : Examens

Le médecin va examiner attentivement les lésions afin d'en déterminer les caractéristiques spécifiques. Cependant, seuls le prélèvement d'un échantillon et la culture sur un milieu spécifique du champignon en cause permettront de faire le diagnostic avec certitude et de proposer un traitement adapté.

Ce prélèvement est réalisé sur les sécrétions ou les suintements cutanés ou muqueux et est examiné au laboratoire selon deux processus : l'examen direct au microscope et la culture sur un milieu spécial.

Mycoses : Traitement

  • Les traitements antifongiques (contre les champignons) se présentent sous de nombreuses formes (pommade, crème, lotion, poudre, ovule, vernis, comprimé), permettant un traitement adapté selon la nature et la localisation de la mycose.
  • Pour espérer obtenir une guérison définitive de la mycose, il est indispensable que le traitement soit suffisamment long (si les signes ne sont plus visibles, les champignons peuvent encore exister). C'est ainsi que les soins locaux devront être poursuivis une dizaine de jours après la disparition des lésions, soit un traitement de 15 à 21 jours minimum.
  • En cas de mycose génitale, il faut faire deux cures d'antifongiques locaux (ovules) à 15 jours ou 1 mois d'intervalle. Dans ce cas, il est important d'examiner le partenaire et de le traiter le cas échéant.
  • S'il s'agit d'une mycose de l'ongle (onyxis et périonyxix), le traitement sera prolongé jusqu'à la repousse de l'ongle sain, pendant 3 à 9 mois environ.
  • Il est essentiel de supprimer, dans la mesure du possible, les facteurs favorisants (macération, humidité, emploi intempestif de désinfectants ou de savons à pH acide...).
  • Il est également conseillé de réduire l'apport en sucre et en alcool favorisant la multiplication des levures et de manger des yaourts qui maintiennent la flore intestinale active.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 14 Mai 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 03 Septembre 2012 : 12h47
Source : Mycoses humaines - Démarche diagnostique. R. Grillot. Elsevier. Dermatophytes et dermatophyties. Atlas clinique et biologique. Badillet G. Edition Varia, Paris, 3e éd. Dermatophytose, candidose muco-cutanée, Pityriasis versicolor. Feuilhade M. Traité de médecine de P. Godeau, S. Herson. J.C. Piette. Edition Médecine-Sciences Flammarion, 1997, section 6, chapitre 179.
A lire aussi
Mycoses de la peau : les pièges de l'été Publié le 25/08/2004 - 00h00

Les mycoses cutanées, provoquées par des champignons microscopiques, sont le plus souvent bénignes bien que gênantes, tant sur le plan esthétique que par les démangeaisons qu'elles entraînent. Elles peuvent toucher toutes les parties du corps, avec une prédilection pour les zones chaudes et...

Le pied d'athlète ne passera pas par mes orteils Publié le 17/05/2010 - 00h00

Si les sportifs sont souvent touchés par le pied d'athlète, c'est que cette mycose est contagieuse et s'attrape souvent en marchant pieds nus dans les douches, vestiaires et sur les rebords de piscine. La transpiration dans les chaussures de sport favorise également l'apparition d'un pied...

Mycose, les ongles aussi Publié le 14/01/2004 - 00h00

Les infections dues aux champignons touchent aussi les ongles des pieds. Si vous constatez qu'ils s'épaississent, deviennent cassants, changent de couleur, consultez rapidement. La mycose des ongles des pieds extrêmement contagieuse peut aboutir à la perte de l'ongle, alors qu'il existe des...

Plus d'articles