MP3, Ipod : gardez l'oreille !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 09 Février 2006 : 01h00
-A +A
MP3, Ipod et autres, représentent la nouvelle génération de baladeurs, dotés d'une incroyable autonomie d'écoute. Une telle performance alerte à nouveaux les spécialistes qui mettent en garde contre les risques liés à l'utilisation massive des oreillettes… Quelques conseils pour garder l'audition .

Les jeunes de plus en plus concernés

La baisse de l'audition tend à s'installer avec l'avancée en âge. Oui, mais pas seulement. Les jeunes sont de plus en plus menacés par les déficiences auditives. Une des principales raisons est directement liée à la musique. La jeunesse est attirée par les sons violents, lesquels ont bénéficié de l'essor des technologies acoustiques et audiovisuelles. Les lieux ayant des niveaux sonores proches de l'insupportable sont de plus en nombreux : cinémas, discothèques, bars musicaux, « sono », restaurants, etc. Or de telles intensités représentent un réel danger qui se manifeste soit sous forme d'accidents, peu fréquents mais dramatiques tels que le traumatisme sonore, soit sous forme d'un vieillissement prématuré du système auditif. Pour éviter la surdité et les acouphènes, il suffirait de limiter l'intensité des émissions sonores, en particulier dans le domaine de la musique. Les baladeurs tiennent une place à part car ils sont encore plus particulièrement dangereux. Les risques pour les tympans ont déjà été dénoncés avec les walkmans. Aujourd'hui, les MP3 et IPod, encore plus performants, décuplent la dangerosité des écouteurs. Avec les oreillettes, le signal sonore est très fortement amplifié. De plus, elles obligent souvent les utilisateurs à monter le volume pour couvrir le fond sonore ambiant. On peut ainsi très facilement, et sans s'en rendre compte, atteindre des niveaux fortement dommageables pour les oreilles. La particularité des baladeurs de nouvelle génération est d'offrir une autonomie considérablement plus importante (la capacité de stockage musical est décuplée, ainsi que la durée de vie de la batterie), soit une durée d'écoute particulièrement longue. Au final, MP3 et IPod cumulent intensité sonore élevée et durée d'écoute très importante.

Conseils pratiques pour préserver ses tympans

Dean Garstecki, président du Northwestern's communication sciences and disorders department aux États-Unis et spécialiste de l'audition, conseille de respecter la règle des 60% durant 30 minutes, soit une écoute d'une demi-heure maximale à un niveau sonore médium (à peine plus de la moitié de la capacité sonore de votre appareil).Une autre possibilité consiste à employer des casques enveloppant les oreilles, lesquels permettent de diminuer le bruit de fond sonore ambiant. Hélas, ils sont plus encombrants, moins discrets et plus chers...Pour en savoir plus www.audition-infos.orgAssociation de prévention des traumatismes auditifs : www.audition-prevention.org

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 09 Février 2006 : 01h00
Source : Communiqué de presse de l'association Journée nationale de l'audition (JNA), novembre 2005.
A lire aussi
Baladeur : quel risque auditif ? Publié le 03/03/2004 - 00h00

En balade, en voiture, en train, en métro et même à la maison, les baladeurs nous accompagnent partout, à tel point que certains ne peuvent plus s'en passer et s'endorme avec. Quels sont les risques pour nos oreilles ? Le nombre de décibels bien sûr et la durée d'exposition !

Audition : le massacre des décibels Publié le 13/11/2002 - 00h00

L'oreille est un organe relativement fragile et les troubles de l'audition occasionnés par des traumatismes sonores peuvent être irréversibles. Pourtant, le bruit est une agression maîtrisable. Parce que la médecine est impuissante à guérir les déficiences auditives, il faut s'informer sur...

Plus d'articles