Le ministère des familles se prononce contre la fessée

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 15 Avril 2016 : 10h13
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2016 : 10h13

Dans le livret des parents que vont recevoir tous les futurs parents, le Ministère des familles se positionne clairement contre les châtiments corporels, comme la fessée et les gifles.

Un livret parental invitant à abandonner la fessée

Ce livret de 16 pages a été conçu par le Ministère des familles pour apporter des repères, mais aussi des aides et des conseils concrets visant à faciliter la vie de parents. « Pour chacun de nous, être parent est un apprentissage de tous les jours. Des doutes, des questions, des inquiétudes accompagnent le bonheur d’accueillir et de faire grandir son enfant », peut-on lire dans l’édito. Il sera notamment nécessaire de « fixer des limites adaptées à son âge, sans paroles ou gestes brutaux ». Un paragraphe entier est consacré à la question des punitions corporelles.

PUB

Les punitions corporelles n’ont aucune vertus éducatives

Dans ce livret, le Ministère s’oppose à toute fessée, gifle ou tape proférée à l’encontre d’un enfant, jugeant ces gestes brutaux dénués de vertus éducatives. Il en explique les conséquences de ces violences : « les punitions corporelles et les phrases qui humilient n’apprennent pas à l’enfant à ne plus recommencer, mais génèrent un stress et peuvent avoir des conséquences sur son développement ». Pour ne pas culpabiliser les parents qui « à un moment, n’ont pas imaginé d’autres solutions, il est possible de trouver des appuis dans les lieux de soutien à la parentalité pour une éducation sans violence».

En France, malgré une sanction proférée en mars 2015 par le Conseil de l'Europe de défense des droits de l'homme, il n’existe toujours pas de loi interdisant explicitement les châtiments corporels dans tous les contextes, comme c’est le cas dans 23 pays européens.

Pour télécharger le livret des parents : http://www.familles-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr/dossiers-famille/soutien-a-la-parentalite/parution-du-livret-des-parents/.

Mots-clés : Fessee, Punition
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 15 Avril 2016 : 10h13
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2016 : 10h13
Source : Ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes.
A lire aussi
Les fessées riment avec agressivité...Publié le 03/05/2010 - 00h00

Une fessée de temps en temps, ca ne fait pas de mal si elle est méritée. Cette idée est-elle bien vraie? Une étude américaine récente vient de montrer que les punitions corporelles augmentent l'agressivité des enfants.

Claques, fessées, que faut-il en penser ?Publié le 16/04/2007 - 00h00

La fessée et la claque sont de moins en moins pratiquées, mais soulèvent toujours des passions. Certains parents y restent très attachés, affirmant que par moments une bonne claque donne plus de résultats pour empêcher les enfants de faire des bêtises, et d'autres pensent qu'il s'agit d'une...

Enurésie ou pipi au lit, quelles sont les solutions ?Publié le 25/05/2009 - 00h00

L'énurésie nocturne, ou pipi au lit, est une pathologie fréquente qui touche 10 à 20% des enfants de 5 ans et 8% des enfants de 7 ans. Si l'enfant ne le fait pas exprès, il n'en subit pas moins les conséquences. Lorsque l'énurésie devient socialement inacceptable, il faut envisager un...

Plus d'articles