Parler de la sexualité avec son enfant

Mise à jour le 10/05/2004 - 02h00
-A +A

Hier, on leur disait «une cigogne est passée… ». Mais aujourd'hui, l'époque n'est plus aux réponses maladroites qui renvoyaient les enfants à leurs propres interrogations. En effet, on sait désormais que parler de la sexualité est une étape essentielle dans l'apprentissage des petits. Si les mêmes questions reviennent sans cesse, c'est qu'ils devinent très tôt que la sexualité a un rapport avec l'apparition de la vie et donc avec leur propre origine…

A la découverte du corps

Tous les bébés ont un attrait pour leurs organes sexuels : ils jouent avec leur corps en se touchant, en le caressant. Cette étape est essentielle pour la construction de son identité et il est important de ne pas la contrarier en projetant sur lui notre propre honte. Il convient de ne pas juger ce comportement, de ne pas dire que c'est «sale», au risque de le culpabiliser pour la suite. Vers 2 ans, l'enfant devient aussi curieux du corps des autres : c'est l'âge où il joue au «docteur». Il prend alors conscience de la différence sexuelle : les filles découvrent qu'elles ont une «zézette», et les garçons un «zizi». L'apprentissage sexuel se fait alors par le langage, car l'enfant apprend à nommer les choses du sexe et se situe ainsi par rapport à ses propres fantasmes. Il faut profiter des occasions de la vie courante pour aborder des sujets incontournables. L'achat de tampons peut par exemple donner lieu à une explication sur les règles à une fillette.

"Je veux me marier avec toi "

Initialement publié le <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">10/01/2002 - 01h00</span> et mis à jour le 10/05/2004 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La sexualité de l'adolescent Publié le 10/05/2004 - 02h00

Pour les filles et les garçons, l'adolescence se traduit par une métamorphose corporelle, un attrait grandissant et nouveau pour le sexe, et un besoin de prendre le large vis-à-vis de ses parents. Intensément relayée et même stimulée par les médias,...

Comment aider un enfant qui est timide ? Mis à jour le 06/08/2007 - 02h00

La timidité , très répandue, paraît souvent anodine à ceux qui ne sont pas trop timides. Pourtant, elle peut gâcher la vie, entraîner des angoisses très importantes, des sentiments horribles de honte, de panique… Alors, tous les parents qui aiment le...

Plus d'articles