Maladies rares : fini la course aux informations ?

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
La création d'une « plate-forme des maladies rares » regroupant sur un même site, à l'hôpital parisien Broussais, associations et banque de données devrait faciliter la diffusion de l'information aux familles sur ces quelques 5.000 pathologies différentes. A été mis à disposition un numéro Azur (0810.63.19.20) qui vise également à améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients.

A cette occasion, la mise en place de certaines mesures a été annoncée, comme une stratégie de dépistage par dosage sanguin pour la mucoviscidose et un soutien offert aux laboratoires hospitaliers pratiquant le diagnostic moléculaire. Cette maladie qui altère considérablement la respiration, touche près de 6.000 personnes. Soulignons que l'âge moyen de survie de ces patients étant de 30 ans contre 45 ans au Danemark, les progrès à faire restent considérables.

Les maladies rares concernent 4 millions de personnes en France et 25 millions d'Européens. Ce regroupement à l'hôpital Broussais de l'Alliance des maladies rares, Allo-gènes, la banque de données Orphanet et l'association européenne Eurodis devrait donner un accès plus facile aux familles à de multiples renseignements utiles.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Maladies rares et enfants : comment organiser les vacances ? Publié le 08/07/2016 - 15h35

Ce n’est pas parce qu’un enfant est atteint d’une maladie rare qu’il ne peut pas partir en vacances. Au contraire, c’est le moyen pour toute la famille de souffler et d’oublier un peu les difficultés du quotidien. Mais pour que les vacances soient réussies, il faut s’y préparer...

Maladies rares et mystérieuses Publié le 15/07/2008 - 00h00

Ce qui caractérise les personnes atteintes d'une maladie rare, c'est cette sensation d'isolement. Pourtant, ils sont plus de 3 millions en France et 30 millions en Europe. L'autre point commun de ces malades : pour eux tout est complexe, du diagnostic de la maladie rare à son traitement, lorsque...

Transplantation rénale : oui aux greffons de personnes âgées Publié le 06/02/2006 - 00h00

Les personnes en insuffisance rénale nécessitant une transplantation sont de plus en plus nombreuses. Le principal problème est le manque de greffons. Une façon d'augmenter leur nombre consisterait à accepter les donneurs âgés. Une nouvelle technique d'évaluation de la qualité des greffons...

Plus d'articles