Lombalgies

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 19 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 23 Janvier 2014 : 10h54
-A +A

La lombalgie correspond à une douleur de la région lombaire dans la partie basse du dos.

Elle est dite « commune » lorsqu’elle n’a pas de cause inflammatoire, traumatique, tumorale ou infectieuse (90% des cas de lombalgie).

6 millions de Français consultent chaque année pour lombalgie.
Très fréquente, pratiquement tout le monde souffre ou souffrira de lombalgie à un moment de sa vie. Dans de nombreux cas, l'évolution est bénigne. Mais cette affection constitue néanmoins la 3e cause d’invalidité en France.

Lombalgies : Comprendre

Le dos ou rachis est constitué d'un empilement de vertèbres, dont 12 dorsales et 5 lombaires.

Elles sont maintenues entre elles par des ligaments et des muscles puissants s'y insèrent, permettant la mobilité du rachis.

Entre chaque vertèbre se trouve un disque de cartilage fibreux qui sert d'amortisseur. Des paquets de nerfs sortent par les trous situés entre les vertèbres.

La lombalgie ou douleur lombaire est aiguë lorsqu’elle dure moins d'un mois.

On parle de lombalgie chronique lorsque les douleurs durent plus de trois mois.

Lombalgies : Causes

  • Les mauvaises postures : mauvaises positions assises ou debout prolongées.
  • Un lumbago : il s'agit d'une lombalgie aiguë qui apparaît souvent après le port d’une charge lourde.
  • Une arthrose vertébrale : elle entraîne une lombalgie chronique, évoluant par poussées entrecoupées de périodes de rémission plus ou moins longues.
  • Une hernie discale : elle correspond à une saillie du disque intervertébral venant écraser le nerf entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire, ou entre la 5e vertèbre lombaire et la 1ère vertèbre sacrée. La hernie discale est souvent responsable de sciatique.
  • Une hyperostose vertébrale ankylosante : elle survient chez les personnes de plus de 60 ans et correspond à la présence d'ostéophytes (ou "becs de perroquet") qui sont des productions osseuses anormales. Souvent présents dans la région située entre les lombaires et le sacrum, ils peuvent également se voir au niveau d'autres articulations.
  • Des déformations de la colonne vertébrale chez l'enfant : scoliose, lordose, cyphose.

A côté de ces causes très communes, il en existe des plus rares.

  • Un syndrome du canal lombaire étroit : il correspond à un rétrécissement du canal lombaire lié aux ostéophytes. Il entraîne une déformation s'exerçant sur les nerfs à l'origine de la douleur.
  • Une spondylarthrite ankylosante : elle entraîne des lombalgies tenaces chez des sujets jeunes. Elle se caractérise par une colonne vertébrale rigide, manquant de souplesse et des contractions musculaires. La colonne vertébrale est déformée par une accentuation de la lordose lombaire ("creux du rein") et une cyphose dorsale aggravée (bosse dans le dos).
  • Une spondylite infectieuse : les lombalgies sont secondaires à une infection (syphilis, tuberculose, fièvre, typhoïde, brucellose).
  • Un spondylolisthésis : il s'agit d'un glissement vers l'avant de la cinquième vertèbre lombaire par rapport au sacrum, d'origine traumatique ou congénitale.
  • Une ostéoporose vertébrale : elle correspond à une déminéralisation osseuse et se voit plus souvent chez la femme après la ménopause.
  • Des tumeurs du rachis : ce sont souvent des métastases d'un cancer du sein, du rein, de la prostate ou de la thyroïde.
  • Des lombalgies d'origine viscérale : elles peuvent être d'origine urogénitale (calcul rénal, infection, tumeur ou inflammation de la prostate ou des reins) ou neurologique (compression de la moelle, syndrome de la queue de cheval).

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 19 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 23 Janvier 2014 : 10h54
Source : Prise en charge diagnostique et thérapeutique des lombalgies et lombosciatiques communes de moins de trois mois d'évolution. Recommandations de l'ANAES, février 2000. Les lombalgies chroniques. Dossier FMC. Le Généraliste N° 2227, 29 novembre 2002. Bien soigner le mal de dos. B. Duplan, M. Marty. Ed. Odile Jacob, janvier 2002. Soulager le mal de dos. J.Y. Maigne. Masson, coll. Consulter/Prescrire, 2001.
Haute Autorité de santé (HAS), "Prise en charge masso-kinésithérapique dans la lombalgie commune : modalités de prescription", http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/Lombalgie_2005_synth.pdf, 2005.
A lire aussi
Sciatique Publié le 05/03/2003 - 00h00

La sciatique est une inflammation du nerf sciatique, généralement due à l'irritation d'une de ses racines.

Pourquoi ai-je mal au dos ? Publié le 04/02/2011 - 09h07

Pourquoi près de 7 Français sur 10 ont souffert, souffrent ou souffriront de leur dos au cours de leur vie ? Le mal de dos est tellement fréquent, que l’on peut effectivement se poser la question et lister les différentes causes du mal du dos.

Plus d'articles