Hernie inguinale : pourquoi et comment se faire opérer ?

Hernie inguinale : pourquoi et comment se faire opérer ?

Les hernies de l'aine dites hernies inguinales constituent une pathologie que l'on peut voir à tout âge.

Qu'elles existent dès la naissance ou qu'elles apparaissent avec les années suite à un effort, les hernies inguinales, appelées aussi hernies de l'aine, peuvent devenir très gênantes. Elles évoluent même parfois vers une complication grave qui est l'étranglement.

La chirurgie fait donc souvent partie de l'histoire d'une hernie.

Mais voilà, comment s'y retrouver dans les différentes techniques chirurgicales qui sont proposées, avec de surcroît trois types d'anesthésie possibles ?

Différentes hernies digestives

Une hernie digestive est un passage d'une partie du contenu abdominal vers l'extérieur par une zone de faiblesse de la paroi abdominale ou de la poche abdominale en général.

Ces zones de faiblesses correspondent le plus souvent à des endroits de passage naturels, certains servant toujours comme l'orifice laissant passer l'œsophage, d'autres ne servant plus comme l'orifice ombilical.

On distingue de ce fait 4 principaux types de hernies digestives :

Les hernies dites « hiatales »
L'œsophage et l'estomac remontent vers le thorax à travers le « hiatus » l'orifice qui normalement ne laisse passer que l'œsophage (voir article sur le reflux gastro-œsophagien).
 
Les hernies dites "ombilicales"
Une partie du contenu abdominal peut ressortir à travers cet orifice qui servait à faire passer les artères et les veines ombilicales qui nourrissaient le bébé. Cet orifice normalement fermé à la naissance peut rester une zone de faiblesse.
 
Les hernies dites  "crurales" ou "fémorales"
Dans cette hernie, les muscles abdominaux se croisent au niveau du pubis, laissant une petite zone de faiblesse à travers de laquelle rien ne passe normalement. Mais avec la station debout et l'affaiblissement de la musculature, cette zone peut subir la pression du contenu abdominal qui peut alors faire hernie et s'extérioriser dans une poche. Cette poche est placée sous une ligne reliant la crête iliaque (partie externe et supérieure du bassin) et le pubis.
 
Les hernies de l'aine ou "inguinales"
Dans cette hernie le contenu intestinal fait saillie dans un orifice naturel qui sert à faire passer le cordon spermatique reliant le testicule (à l'extérieur de l'abdomen) à la prostate (à l'intérieur de l'abdomen). Le cordon spermatique contient le canal déférent (pour le passage des spermatozoïdes) et les vaisseaux spermatiques qui irriguent les testicules.

Explications :
Avant la naissance, les testicules et le contenu abdominal sont présents dans une même poche. Les testicules sont ensuite isolés de la poche principale qui est le péritoine, dans une autre petite poche. La séparation ne se fait pas toujours, laissant une communication entre la cavité abdominale recouverte par le péritoine et les bourses, ce qui explique que ce sont chez les jeunes que l'on retrouve le plus souvent ces hernies.

Une hernie inguinale peut aussi être acquise par affaiblissement progressif des muscles de l'aine, aggravé par l'âge et l'effort physique. On peut ainsi faire une hernie à tout âge.

Comment reconnaître une hernie inguinale ?

Les hernies de l'aine ou hernies inguinales se manifestent par l'apparition d'une tuméfaction et/ou d'une douleur, surtout à la marche, à l'effort, en fin de journée ou lors d'un effort de toux.
Cette tuméfaction est le plus souvent réductible ainsi que la douleur, parfois à l'aide de la main pour « rentrer » la hernie.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 11/10/2013
Créé initialement par le 13/11/2000

Sources : Hernies inguinales, bases et perspectives chirurgicales. Gainant, Chez MEDSI. Haute autorité de santé , http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-02/fiche_de_bon_usage_implants_refection_paroi.pdf.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus