MICI : parcours du combattant pour les malades

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 19 Mai 2015 : 10h49
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 11h37

Selon une récente enquête française, les personnes atteintes d’une MICI ne souffrent pas seulement de troubles digestifs, lesquels rendent ces maladies taboues, mais aussi d’effets collatéraux importants tels qu’une fatigue sévère, des troubles anxieux, voire une dépression. C’est pour souligner le courage des malades que l’Association François Aupetit (Afa) lance ce jour une campagne de sensibilisation.

Les défis quotidiens des personnes atteintes de MICI

À l’occasion de la Journée mondiale des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) du 19 mai 2015, le courage des malades est souligné via divers slogans : c’est qui le champion ? C’est qui la star ? Le Boss ? Car chaque malade vit une histoire exemplaire en relevant tous les jours de nombreux défis.

PUB

Les MICI sont des maladies véritablement handicapantes dans plus d’un tiers des cas

Les MICI sont des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Selon la portion du système digestif touché, on distingue la maladie de Crohn qui concerne quelque 120.000 Français et la rectocolite hémorragique qui affecte 80.000 personnes.

Les MICI entraînent des symptômes digestifs ayant de fortes répercussions sur la vie sociale, professionnelle et personnelle : diarrhées liquides, émissions de sang ou de glaire, douleurs anales, douleurs abdominales, etc. Mais pas seulement : rhumatismes articulaires affections cutanées (aphtes, érythème noueux..), atteintes oculaires, etc.

L’ensemble de tous ces symptômes affecte considérablement l’état de santé général et la qualité de vie des patients. C’est ainsi que 47% souffrent aussi de dépression, 47% d’une fatigue sévère et 33% de troubles anxieux. Au final, plus d’un tiers des personnes touchées se déclarent handicapées dans leurs activités quotidiennes. Sachant que les MICI affectent des personnes jeunes et que près de 40% d’entre elles sont en activité professionnelle, leur parcours relève du véritable parcours du combattant…

Pour en savoir plus : http://www.ilssontaupremierplan.fr/

Mots-clés : Mici, Intestin
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 19 Mai 2015 : 10h49
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 11h37
Source : Association François Aupetit, http://www.ilssontaupremierplan.fr/, mai 2015.
PUB
PUB
A lire aussi
Recto et MICI, des maladies peu glamoursPublié le 21/05/2013 - 16h47

De par ses symptômes (diarrhées, fatigue…), la rectocolite hémorragique est une maladie invalidante peu glamour dont souffrent quelque 60.000 adolescents et jeunes adultes en France. L’Association française Aupetit a choisi d’interpeller, le public et les autorités à travers une campagne...

MICI : parlons-en !Publié le 12/11/2010 - 10h00

Les Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales ou MICI, dont la plus fréquente est la maladie de Crohn, impactent profondément la qualité de vie des patients. Quand suspecter une MICI, quels en sont les conséquences et les traitements ? Côté Santé lève les tabous…

Une websérie pour comprendre les MICIPublié le 23/10/2017 - 15h32

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (ou MICI) sont invalidantes dans la vie de tous les jours. Se déplacer, aller à l’école ou au bureau, sortir en réunion, en famille ou avec des amis, peut devenir une épreuve pour les 210 000 patients*qui, atteints de ces maladies...

Plus d'articles