Finastéride : chute des cheveux ou troubles sexuels, il faut choisir !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 13 Avril 2012 : 11h36
Mis à jour le Mercredi 12 Décembre 2012 : 16h59

Le finastéride(Propecia® et génériques) est un médicament utilisé dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate, mais également dans le traitement de la chute des cheveux (alopécie androgénétique). Dès sa commercialisation en 1999, des effets indésirables liés au finastéride ont été identifiés, dont des troubles sexuels (baisse de la libido, troubles de l’érection et troubles de l’éjaculation).

PUB

Le finastéride, un traitement de la chute des cheveux sous surveillance

Ce traitement de la chute des cheveux fait donc l’objet d’une surveillance et une mise en garde sur les possibles effets secondaires figure sur la notice du médicament.

Or d’autres inconvénients encore ont été rapportés par des hommes traités par le finastéride : « des cas de troubles de l’érection persistant après l’arrêt du traitement et de cancer du sein ».

Pour l’Agence française de sécurité sanitaire (Afssaps), les effets dufinastéride sont « transitoires ou réversibles à l’arrêt du traitement », même si deux cas d’effets persistants ont été notifiés sur notre territoire.

PUB

Mise en garde : le finastéride peut entraîner des troubles sexuels persistants

Pour l’instant, seule la FDA (l’agence du médicament américain) a reconnu l’implication du finastéride dans la survenue detroubles sexuels persistant après l’arrêt du traitement et décidé de modifier en conséquence la notice du produit. Autrement dit, les autorités américaines ont pris la décision d’avertir les patients du risque en inscrivant sur la notice du médicament le risque de problèmes de libido, d’éjaculation et d’orgasme y compris après l’arrêt du traitement.

A bon entendeur, d’autant plus que ce traitement de la chute des cheveux s’adresse à des hommes jeunes, âgés de 18 à 41 ans… Faut-il choisir entre chevelure et santé sexuelle ?

PUB
PUB
A lire aussi
Comment venir à bout d’une chute de cheveux ? Publié le 06/01/2014 - 08h14

Chez l’homme comme chez la femme, la perte de cheveux est souvent très mal vécue. En effet, la chevelure est un attribut esthétique, dont la disparition est assimilée au vieillissement.Comment pose-t-on le diagnostic de l’alopécie et quelles sont les solutions ?Le point avec le Dr...

Chute de cheveux chez l'homme : consultez sans attendre !Publié le 15/06/2009 - 00h00

La calvitie, ou calopécie androgénique, se caractérise principalement par une perte de cheveux sur les zones fronto-temporales et vertex (sommet du crâne). Elle touche 30% des hommes après 30 ans. Les traitements existent et sont efficaces, à condition d'en bénéficier le plus tôt possible.

Trop d'hommes perdent leurs cheveux sans rien faire !Publié le 18/04/2006 - 00h00

Un tiers des hommes perdent leurs cheveux prématurément et ils en souffrent : baisse de confiance en soi, troubles dépressifs, etc. Malgré tout, ils ne font aucune démarche pour accéder à un traitement contre la calvitie. Est-ce par manque d'informations ?

Plus d'articles