Femmes enceintes : le poisson, c'est 3 à 4 fois par semaine !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 27 Mars 2007 : 02h00
-A +A
Les femmes enceintes doivent manger beaucoup plus de poisson ! En effet, il semblerait que les bénéfices des oméga-3 sur la maturation cérébrale des bébés soient bien plus importants que les effets liés aux substances neurotoxiques présentes dans certains poissons. Quid des poissons à privilégier.

Oméga-3 et développement cérébral

Les oméga-3 jouent un rôle essentiel dans le développement du cerveau. La future mère doit donc impérativement avoir des apports suffisants durant toute la grossesse afin d'en faire profiter le foetus. En effet, plus la maman en consommera, plus le cerveau de son bébé sera performant. Il est donc logique de recommander aux femmes enceintes de manger du poisson puisque ce sont les aliments les plus riches en oméga-3.Mais les poissons sont aussi des aliments susceptibles de concentrer du mercure, un polluant capable de se fixer sur le système nerveux et d'en perturber le développement.

Oméga-3 versus neurotoxines

Afin d'évaluer le rapport bénéfice des oméga-3 versus neurotoxines, une équipe de chercheurs a recruté 12.000 femmes enceintes, lesquelles ont indiqué leur consommation en fruits de mer durant leur grossesse. Ils ont ensuite suivi les enfants jusqu'à l'âge de 8 ans.Par rapport aux enfants de mères ayant consommé le moins de poisson pendant leur grossesse, les enfants issus de mères dont la consommation était la plus haute (plus de 340 g par semaine) ont un quotient intellectuel plus élevé, de meilleurs scores concernant le comportement, l'habileté motrice fine, la communication et le développement social. Globalement, plus la consommation en poisson est élevée, meilleur est le développement cérébral de l'enfant. Ainsi, les effets bénéfiques des oméga-3 sur le développement cérébral des bébés sont bien supérieurs aux éventuels effets négatifs des neurotoxines.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 27 Mars 2007 : 02h00
Source : Hibbeln J.R. et coll., Lancet, 369 : 578-585, 2007.
A lire aussi
Manger du poisson, oui mais... Publié le 04/08/2006 - 00h00

Pour la santé, il faut manger du poisson au minimum deux fois par semaine. Cette recommandation est plus restrictive chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. En effet, ces deux populations doivent limiter leurs choix selon une liste diffusée par les autorités sanitaires.

Plus d'articles