L'ennemi n°1 du cœur : le LDL cholestérol

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 27 Août 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 12 Mars 2015 : 14h48
-A +A
Le cholestérol explique un infarctus du myocarde sur deux ! D'où l'importance de bien contrôler son cholestérol. Mais quels sont les bons chiffres à viser ?

Le cholestérol, un facteur de risque réel de l'infarctus

Une étude (INTERHEART) a comparé le cas de 15.000 patients hospitalisés pour infarctus du myocarde avec 15.000 autres indemnes de maladie cardiaque. Il a ainsi été possible de démontrer que 90% des infarctus étaient évitables et dépendaient de huit facteurs significatifs de risques :

  • hypertension artérielle,
  • tabagisme,
  • diabète,
  • obésité abdominale,
  • stress,
  • apport quotidien insuffisant en fruits et légumes,
  • manque d'exercice physique,
  • rapport ApoB/ApoA1 anormal (équivalent du cholestérol).

Parmi ces facteurs de risque, l'ennemi n°1 est le cholestérol car à lui seul, il est en cause dans la moitié des infarctus ! Il est donc essentiel de contrôler régulièrement son cholestérol et de savoir quels sont les bons chiffres à viser si un traitement est nécessaire.

Quel dépistage pour le cholestérol ?

Le bilan biologique type se fait à partir d'une prise de sang à jeun. Il comporte un bilan lipidique (exploration d'une anomalie lipidique comportant une détermination du cholestérol total, des triglycérides, du HDL-cholestérol et calcul du LDL-cholestérol) et glucidique (glycémie à jeun), ainsi qu'un dosage de la créatinine en cas d'hypertension artérielle.

Attention, aux neuf facteurs de risque précédemment cités, il faut en ajouter un dixième : l'âge, à partir de 45 ans pour les hommes et de 55 ans pour les femmes.

La fréquence du bilan dépend du nombre de vos facteurs de risque.

Si vous n'en avez aucun, un seul bilan entre l'âge de 20 ans et l'âge de 45 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes, sera nécessaire.

Si vous avez un facteur de risque, il faudra faire ce bilan tous les trois ans.

En revanche, si vous présentez deux facteurs de risque, le bilan devra idéalement être fait tous les ans.

Et si vous avez déjà fait un infarctus, le bilan annuel est indispensable !

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 27 Août 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 12 Mars 2015 : 14h48
A lire aussi
Cholestérol et infarctus : les femmes aussi ! Publié le 01/11/2004 - 00h00

Dans une cinquantaine de pays, plus de 15.000 patients ayant fait un infarctus ont été suivis dans une grande étude. Il en ressort que le cholestérol est de très loin le facteur de risque N°1 et que les femmes sont également concernées.

Cholestérol : avant les statines, le régime ! Publié le 02/07/2007 - 00h00

Selon une enquête de l'assurance maladie, le nombre de Français prenant un traitement médicamenteux contre le cholestérol (statine) atteint les cinq millions. Or il semblerait que les prescriptions soient rarement conformes aux recommandations. Le point sur la prise en charge des dyslipidémies...

Hypertension artérielle : repères et recommandations Publié le 10/05/2006 - 00h00

L'hypertension artérielle se définit classiquement par des chiffres de tension supérieurs ou égaux à 14/9. Diminuer ces chiffres permet de réduire les risques de complications cardiovasculaires, ainsi que le risque de démence. Le traitement repose systématiquement sur des règles d'hygiène...

Plus d'articles