ECBU [Examen cytobactériologique des urines]

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Octobre 2014 : 11h12
Prélèvement : recueil d'un échantillon urinaire Bilan : Bilan microbiologique d'une infection
PUB

ECBU : quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Le prélèvement d'urine doit être réalisé après lavage des mains et une toilette soigneuse au savon ou avec un antiseptique doux de la région vulvaire chez la femme et du méat chez l'homme suivie d'un rinçage. Il faut éliminer le premier jet d'urines et recueillir dans un flacon stérile (donné par le laboratoire) les urines de « milieu de jet », en évitant de toucher le bord supérieur du récipient.

Enfin, il est préférable de réaliser le prélèvement en dehors des périodes de règles.

Un traitement par antibiotique (ou antifongique) gêne l'interprétation de cet examen et doit impérativement être signalé.

PUB

A quoi sert un examen cytobactériologique des urines (ECBU) ?

L'examen cytobactériologique des urines ou ECBU consiste à observer au microscope une goutte d'urine (c'est l'examen direct) afin de rechercher la présence de globules blancs (ou leucocytes), de globules rouges (ou hématies) et d'éventuels microbes.

Puis une culture est réalisée sur milieux appropriés pour identifier la bactérie responsable de l'infection et réaliser un antibiogramme.

L'ECBU permet de faire le diagnostic d'infection urinaire et celui de pyélonéphrite.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Octobre 2014 : 11h12
A lire aussi
Cystite et infection urinairePublié le 20/03/2006 - 00h00

Les infections urinaires empoisonnent la vie de millions de femmes en France. Bénigne, la cystite se traduit par des brûlures urinaires. Quand consulter ? Comment faire le diagnostic ? Quel est le traitement ? Comment éviter les complications de la cystite ?

Plus d'articles