5 examens gynéco passés au crible !

Articles

Au cours de la grossesse, des saignements peuvent avoir lieu, surtout au premier trimestre. Ils ne sont pas forcément synonymes de fausse couche. Toutefois, ils doivent encourager à une surveillance rigoureuse.

Les fausses couches précoces sont très fréquentes et sont souvent le résultat d'une anomalie du fœtus qui ne le rend pas viable et qui est naturellement éliminé. Mais il existe d'autres causes de fausse couche précoce dont il est important de reconnaître les symptômes.

Les symptômes du cancer du col de l'utérus sont en général des saignements en dehors des règles ; ce cancer est souvent provoqué par une infection sexuellement transmissible (virus HPV). Le traitement du cancer du col de l'utérus dépend de son stade. Mais quel est l’intérêt d'une conisation dans le cadre du cancer du col de l'utérus ?

L’endométriose est une affection chronique touchant 1 femme sur 10 en âge de procréer. Même si une forte douleur pelvienne en est la manifestation la plus courante, l’endométriose revêt de nombreux symptômes qui rendent le diagnostic difficile. Zoom sur cette atteinte courante à la santé sexuelle des femmes.

Les kystes ovariens sont très fréquents. Ils peuvent se manifester par divers symptômes, dont la douleur en bas du ventre, qui peut être spontanée ou apparaitre lors des rapports et altérer la santé sexuelle. 

Dans le domaine de la santé sexuelle, la cystite est une infection urinaire courante qui touche surtout les femmes. Elle se manifeste par des symptômes aisément identifiables (brûlures, envies fréquentes d’uriner, douleur dans le bas-ventre, sang dans les urines). Elle est à prendre au sérieux, sous peine de graves complications.

Les fausses couches spontanées touchent 15% des grossesses au premier trimestre. Il est important de savoir en reconnaître les signes annonciateurs et de consulter au plus vite pour éviter les complications infectieuses et psychologiques.

Une pyélonéphrite correspond à une infection du rein. La plupart du temps, elle provoque une fièvre qui peut être élevée, mais ce signe peut parfois être absent et entraîner un retard au diagnostic.

La cystite interstitielle est une maladie atteignant la femme, peu fréquente et sans gravité. Elle est toutefois très invalidante car elle oblige à aller de manière extrêmement fréquente aux toilettes, rendant la vie quotidienne difficile.

La cystite est une infection urinaire située au niveau de la vessie, qui se caractérise à la fois par de fréquentes envies d’uriner et des brûlures lors de la miction. Cette infection est relativement fréquente chez la femme. Quelles en sont les causes ? Comment la soigner ?

Les douleurs testiculaires peuvent avoir de multiples causes. Lorsqu'elles arrivent pendant les rapports sexuels, elles peuvent être provoquées par une prostatite, qui correspond à une infection de la prostate, à traiter rapidement.

Les cancers de l'utérus et du col de l'utérus sont souvent silencieux et indolores. Un changement dans l'abondance des règles peut être un signe de lésion cancéreuse. Toutefois, des règles abondantes peuvent avoir bien d'autres origines.

Le cancer de l’ovaire entraîne peu de symptômes. N’ayant pas de test de dépistage, il a longtemps été surnommé le "tueur silencieux", car diagnostiqué tardivement à un stade déjà avancé. Découverte avec le Pr Olivier Graesslin, gynécologue au CHU de Reims, professeur des universités et secrétaire général du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.

Une femme sur sept est atteinte d'endométriose. Cette maladie liée au développement de muqueuse utérine (appelé endomètre) en dehors de l’utérus commence à être reconnue publiquement. A 38 ans, Leila M. a accepté de nous livrer son combat pour tomber enceinte malgré la maladie.

C'est une visite incontournable dans la vie d'une femme : le rendez-vous chez le/la gynécologue. En fonction de votre âge ou de votre état de santé, certains examens seront nécessaires. E-Santé fait le point avec le Dr Béatrice Guigues, gynécologue à Caen (Calvados) et membre du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).

Colposcopie : un nom compliqué pour un examen en réalité simple. Cet examen visuel du col de l'utérus permet de repérer des lésions qui pourraient évoluer vers un cancer. Explications pas à pas avec les Dr Jean-Luc Mergui, gynécologue à Paris, et Christine Bergeron, anatomo-cyto-pathologiste à Cergy-Pontoise.

Le frottis est recommandé tous les trois ans, après deux frottis normaux espacés d’un an chez les femmes de 25 à 64 ans. Le Dr Morgane Perrin, chef de Clinique-Assistant du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Lariboisière, détaille les résultats possibles de cet examen.

L’homéopathie est dans la ligne de mire de nombreux supporteurs et détracteurs qui s’affrontent par médias et communiqués interposés. Nous avons voulu donner la parole aux professionnels de santé, médecins, pharmaciens, et sages-femmes qui, bien que formés à la médecine conventionnelle et à l’allopathie, ont choisi de faire entrer l’homéopathie dans leurs prescriptions.

Les infections à papillomavirus humains (HPV) sont dues à ces virus très courants qui se transmettent par simple contact cutaneo-muqueux au cours des relations sexuelles. Une exposition récurrente et persistante à ces virus peut entrainer la survenue d’un cancer du col de l’utérus : parmi les 20 HPV oncogènes, 2 sont responsables de 70% des cancers du col. Si la vaccination présente une efficacité réelle  sur les infections à HPV et leurs conséquences, la couverture vaccinale est en baisse depuis 2010 et est tombée à 14% chez les jeunes filles de moins de 16 ans.

Pour réduire le risque de cancer du sein chez les femmes porteuses des mutations génétiques héréditaires BRCA, l’ablation des seins -mastectomie- n’est pas l’unique solution. La chirurgie préventive des ovaires et la surveillance méritent d’être envisagées. C’est un choix personnel, ont rappelé les spécialistes réunis au 1er Symposium BRCA France (13 octobre 2016, Paris) qui alertent sur l’erreur d’un amalgame entre chirurgie reconstructrice et esthétique ! 

 

Les symptômes de l'endométriose

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche mondiale pour l'endométriose qui réunira à Paris des milliers de femmes, des personnalités politiques et médiatiques. Le terme d’endométriose est de plus en plus familier, mais connaissez-vous vraiment cette maladie ? Etat des lieux sur la maladie en 10 points, sous l’œil expert du Dr Zacharopoulou.

Vaccins : les 10 réponses essentielles

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que les vaccins sauvent 2 à 3 millions de vie chaque année mais 20 à 30% des Français hésitent à se faire vacciner. La ministre de la Santé a décidé de faire de 2016 « l’année d’enjeu de la vaccination » avec, au programme, un débat citoyen. Questions-réponses.

Une mycose digestive, c’est-à-dire la colonisation de l’intestin par des champignons, est très dangereuse pour les personnes fragiles. Pour Monsieur et Madame tout-le-monde, elle est évoquée pour expliquer des symptômes moins graves, mais tout de même gênants.

Calendrier vaccinal 2014 : deux doses seulement de vaccin contre les papillomavirus

Le cru 2014 du calendrier vaccinal a été publié en avril et présenté par notre Ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Pas vraiment de nouveautés, excepté la baisse du nombre de doses concernant la vaccination contre les papillomavirus, une mesure qui contribue à la simplification du calendrier vaccinal initiée en 2013.

Les kystes peuvent se développer pratiquement partout dans notre corps, et donc aussi dans les ovaires.

Les kystes ovariens sont généralement bénins. Symptômes, causes et diagnostic.

Utérus rétroversé et douleurs

Votre médecin vous a annoncé que vous avez un utérus rétroversé ?

C’est une annonce qui peut être inquiétante, mais il n’y a pas lieu de paniquer : il s’agit d’une particularité anatomique, pas d’une maladie.

Dans la grande majorité des cas, on peut vivre avec un utérus rétroversé sans avoir jamais l'occasion de s'en rendre compte.

J’ai eu un cancer du sein, et alors ?

Un beau jour un cancer du sein m’est tombé dessus, comme pour 48 000 femmes en France et chaque année.

Cela ne fut pas une partie de plaisir mais je m’en suis bien sortie et 13 ans après, je pète la forme !

Voici le journal de mon cancer du sein.

Grossesse extra-utérine : quand l’ovule se développe hors de l’utérus

La grossesse extra-utérine (GEU) est une complication peu fréquente. Elle peut toutefois être à l’origine d’hémorragies importantes et constitue dans certains cas une véritable urgence médicale.

Comment la repérer et la traiter ? Quelle incidence sur votre chance de retomber enceinte par la suite ?

Stérilet : tout savoir sur les saignements

L’avantage des stérilets, c’est la sécurité contraceptive, plutôt plus élevée que la pilule. Simplement parce que, contrairement à la pilule, il n’existe pas d’oubli.

Mais le stérilet étant un dispositif situé dans l’utérus, il peut avoir une influence sur les saignements.

Qu’est-ce qui est normal ... et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

La décision de faire ou non une césarienne repose sur plusieurs éléments.

Le chirurgien doit toujours prendre en compte le bénéfice pour la santé de la mère et celle de l’enfant.

Mais au fait, quels risques court un enfant naissant par césarienne ?

Pages

5 examens gynéco passés au crible !
De nombreuses situations amènent à passer des examens gynécologiques : simple bilan de contrôle, démarche de dépistage ou en raison d’une maladie.Le point sur le frottis, l’ECBU, l’hystérographie, l’échographie pelvienne et le scanner abdomino-pelvien. 
5 examens gynéco passés au crible !

Le choix de la rédaction

Scanner abdomino-pelvien [Tomodensitométrie abdomino-pelvien]

Fiches techniques : Scanner ou TDM (avec ou sans injection de produit de contraste) – Produit de contraste

Lire l'article

ECBU [Examen cytobactériologique des urines]

Prélèvement : recueil d'un échantillon urinaire Bilan : Bilan microbiologique d'une infection

Lire l'article
PUB