Dépistage du cancer colorectal : la campagne est lancée !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 03 Mars 2011 : 09h42
Mis à jour le Jeudi 03 Mars 2011 : 09h43

Dès 50 ans, c'est le moment ... de parler du dépistage du cancer colorectal à mon médecin». Tel est le slogan de la nouvelle campagne de sensibilisation au dépistagedu cancer colorectal de l’Institut national du cancer, avec le ministère de la santé et l’assurance maladie. Campagne qui doit durer tout le mois de mars, d’où son nom de «mars bleu».

Les 50-79 ans, cœur de cible de cette campagne de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

Alors que le cancer colorectal se classe encore au second rang pour la mortalité, il suffirait qu’au moins 50 % des 50-79 ans fassent le dépistageorganisé – mis en place sur l’ensemble du territoire depuis 2009 - pour réduire la mortalité de 20 %. Or ce seuil peine à être atteint, les hommes quinquagénaires étant les plus difficiles à mobiliser.

PUB

Un test de dépistage du cancer colorectal à réaliser tous les deux ans

Pour l’instant, le dépistage du cancer colorectal repose sur le test Hémoccult II® qui consiste à rechercher la présence du sang non visible à l’œil nu dans les selles. En cas de positivité, ce test est à compléter par une coloscopie (examen d’exploration du côlon). De quoi repérer très tôt, à un stade encore curable, un certain nombre de cancers colorectaux. Seul bémol : le test Hémoccult II® étant légèrement contraignant, on attend dans les deux ans à venir, un test immunologique nécessitant moins de manipulation. De quoi espérer une meilleure participation …

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 03 Mars 2011 : 09h42
Mis à jour le Jeudi 03 Mars 2011 : 09h43
Source : Sources : Institut National du Cancer, Ministère de la Santé, www.gouvernement.fr/gouvernement/l-operation-mars-bleu-pour-sensibiliser-au-depistage-du-cancer-colorectal.
A lire aussi
Pourquoi participer au dépistage du cancer colorectal ?Publié le 25/03/2008 - 00h00

C'est un cancer fréquent et souvent mortel. Le test de dépistage du cancer colorectal existe, il est très simple à réaliser et peu coûteux. Et surtout, un dépistageprécoce augmente fortement les chances de guérison… Le dépistage organisé est sur le point d'être généralisé dans toute...

Cancer colorectal : le test Hémoccult II en pratiquePublié le 31/03/2008 - 00h00

Pas de pitié pour le cancer colorectal. C'est le 3e cancer le plus fréquent et il reste souvent mortel. La seule arme dont nous disposons actuellement est le dépistage précoce. Celui-ci repose sur le test Hémoccult II, lequel est en cours de généralisation dans le cadre d'un dépistage...

Plus d'articles