Dépistage du cancer colorectal : il faut faire des coloscopies totales

Publié par Dr Philippe Presles le Dimanche 13 Août 2000 : 02h00
-A +A
La rectosigmoïdoscopie ne doit plus être prescrite pour dépister le cancer du colon. Cet examen, qui n'inspecte que le rectum et la partie basse du colon, passe à côté de la moitié des lésions.

Pour arriver à cette conclusion, deux études ont été menées à grande échelle auprès de 3200 vétérans américains (anciens combattants), et de 2000 adultes. L'ensemble de ces volontaires a subi une coloscopie totale à la recherche de polypes ou de cancers du colon. Il apparaît ainsi que chez les vétérans, 37,5% présentaient des lésions précancéreuses.

Surtout, dans les deux études, quand des lésions étaient retrouvées en amont au niveau du colon, elles étaient isolées, sans qu'aucune atteinte au niveau de la partie basse du colon ou du rectum ne soit retrouvée. Ainsi, dans 1 cas sur deux, la rectosigmoïdoscopie aurait été insuffisante. Il devient donc possible de conclure que le dépistage du cancer du colon doit toujours se faire à partir de la prescription d'une coloscopie totale.

Publié par Dr Philippe Presles le Dimanche 13 Août 2000 : 02h00
Source : Lieberman. N Engl J Med 2000;343:162-8 et (2) Imperiale. N Engl J Med 2000;343:169-74.
A lire aussi
Coloscopie : un examen extrêmement courant Publié le 13/12/2012 - 15h12

En 2011, 1,3 million de coloscopies ont été réalisés en France, ce qui a coûté à l’Assurance maladie quelque 800 millions d’euros.Il faut dire que la coloscopie est l’examen de référence pour le dépistage du cancer colorectal, lequel représente la 2e cause de mortalité par cancer...

Cancer du côlon, l'alcool est un facteur de risque Publié le 04/02/2002 - 00h00

Les cancers du côlon peuvent apparaître chez des individus à risque, c'est à dire présentant des antécédents familiaux ou des antécédents pathologiques. Mais l'alcool peut jouer un rôle important en doublant le risque de développer un tel cancer.

Cancer du côlon : comment se faire dépister ? Publié le 08/06/2014 - 22h00

Face au cancer du côlon, nous n’avons pas tous le même niveau de risque.Or c’est ce niveau de risque qui dicte la stratégie de dépistage à suivre.Globalement, il y a des personnes à risque de cancer colorectal à qui l’on recommande un dépistage individuel à mettre en place avec son...

Comment dépister à temps un cancer colorectal ? Publié le 07/05/2007 - 00h00

Faire un test de dépistage régulièrement entre 50 et 74 ans, comme recommandé dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal qui devrait être étendu à toute la France d'ici 2007. Mais aussi, reconnaître les signes d'alerte.

Plus d'articles