Conisation du col de l'utérus : les indications

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 28 Mai 2018 : 10h31
Les symptômes du cancer du col de l'utérus sont en général des saignements en dehors des règles ; ce cancer est souvent provoqué par une infection sexuellement transmissible (virus HPV). Le traitement du cancer du col de l'utérus dépend de son stade. Mais quel est l’intérêt d'une conisation dans le cadre du cancer du col de l'utérus ?
© Istock

Cancer du col de l'utérus : qu'est-ce qu'une conisation ?

Il s'agit d'un acte chirurgical qui consiste en l'ablation d'une partie du col de l'utérus. Cette intervention est réalisée suite à un frottis cervico-vaginal anormal (dysplasique). La conisation permet de retirer la partie précancéreuse du col de l'utérus mais également de réaliser des prélèvements afin d'étudier en laboratoire la nature des cellules dysplasiques et de s'assurer qu'elles ne sont pas cancéreuses.

PUB

Suspicion de cancer du col de l'utérus : déroulement d'une conisation

Il s'agit d'un geste qui se réalise par les voies naturelles sous anesthésie générale ou locale. Cette intervention se déroule dans la majorité des cas en ambulatoire, elle dure environ 10 à 45 minutes suivant l'étendue des lésions à enlever. Une colposcopie est réalisée dans le même temps afin de délimiter la zone à enlever. L'intervention n'est pas douloureuse, des douleurs pelviennes peuvent survenir dans les heures ou les jours qui suivent la conisation. La partie enlevée est ensuite envoyée au laboratoire pour analyse.

Surveillance après une conisation

Une surveillance est nécessaire 3, 6 et 12 mois après une conisation. Les lésions précancéreuses récidivent dans 10 % des cas. La surveillance se fait par la réalisation d'un nouveau frottis cervico-vaginal.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 28 Mai 2018 : 10h31
PUB
PUB
A lire aussi
Cancer du col de l'utérus : la prévention est possiblePublié le 12/11/2001 - 00h00

Actuellement, environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année en France. Ce chiffre a diminué ces dernières années, mais pourrait encore considérablement se réduire, si le dépistage du cancer du col par frottis cervico-vaginal était régulièrement...

Cancer du col de l'utérusPublié le 28/01/2002 - 00h00

Le cancer du col de l'utérus, c'est 2.800 nouveaux chaque année et 1.000 décès ! L'introduction dans le calendrier vaccinal du vaccin contre les papillomavirus pour les jeunes filles, ne doit pas faire oublier qu'un frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus reste indispensable...

Plus d'articles